Crypto & Créatures

L’énigmatique Sirène de Benbecula…

De toutes les créatures mythiques, certaines semblent avoir faire le tour du monde et certains témoignages pourrait laisser penser qu’il ne s’agit pas uniquement de légende. En effet, en 1830 sur l’île de Benbecula le corps d’une sirène aurait été découvert…

D’après les différents récits qui nous ont été rapportés un beau jour de 1830 des familles vivant à Nunton s’étaient rendu sur la plage. L’attention des enfants aurait été attirée par la présence d’une étrange créature à quelque brasse de la plage. D’après les différents témoignages de l’époque se trouvait dans l’océan une entité assez singulière. Son corps semblait divisé en deux parties, la partie supérieure était semblable à celle d’une femme, et la partie inférieure se terminait en queue de poisson. Elle était assez petite et elle nageait avec rapidité entre les vagues. Voyant cela, plusieurs personnes essayèrent de l’attraper plongeant dans l’eau, mais en vain. Finalement, plusieurs garçons lui jetèrent et l’un d’eux la toucha à la tête. La créature disparut dans les vagues sans laisser la moindre trace.

nFinalement, quelques jours plus tard, des villageois se sont rendus sur la plage de Cuile à quelques kilomètres de l’endroit où avait été vue la sirène. Ils découvrirent le petit corps échoué sur le sable. Ils contactèrent le shérif de la région, un certain Ducan Shaw. Celui-ci en plus d’être le shérif était aussi Baron-Bailie. Il fait une description assez précise du cadavre qui avait été découvert ce jour-là :

« …the upper part of the creature was about the size of a well-fed child of three or four years of age, with an abnormally developed breast. The hair was long, dark and glossy, while the skin was white, soft and tender. The lower part of the body was like a salmon, but without scales. »

« Le corps de la créature était de la taille d’un enfant de trois ou quatre ans, mais ayant un développement anomal de la poitrine. Les cheveux étaient longs et brillants, la peau était blanche douce et tendre. La partie inférieure du corps était similaire à celle d’un saumon, mais sans aucune écaille. »

Duncan Shaw, d’après les différents témoignages, aurait trouvé la sirène si proche de l’homme qu’il demanda que son corps soit placé dans un linceul et qu’un cercueil lui soit confectionné. Il demanda qu’elle soit enterrée. Ici, malheureusement, les sources sont variables, certains pensent qu’elle aurait été enterrée sur la plage, d’autre dans le cimetière de Nunton.

Cette histoire est resté une sorte de mythe dans la région. Mais, en 1961, un spécialiste de Folklore, R. Macdonald Robertson, raconte dans un de ses livres qu’il aurait vu la tombe de la sirène, d’après son récit, elle se trouverait dans le cimetière de Nunton. Sur la pierre, il y aurait gravé « maigdean-mara ». Des fouilles auraient aussi eu lieu sur la plage, mais sans succès. Depuis il semble que personne n’a retrouvé la tombe de notre sirène parmi celle de la petite ville.\

Aujourd’hui, la légende reste encore vivace dans la région. Mais sans tombe, il est difficile de dire s’il s’agit d’un mythe ou d’une réalité. Et si la tombe est découverte, il sera intéressant de savoir ce qui se couche dessous et qu’est-ce qui a été enterré dans cette mystérieuse tombe…

Publicités

Catégories :Crypto & Créatures

Tagué:

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.