Crypto & Créatures

La curieuse histoire de Ptérosaure de Tombstone…

Cette étrange histoire date de la fin du dix-neuvième siècle, et nous parle de cowboys et de monstre du temps des dinosaures…

Deux cowboys virent dans le ciel, une sorte de gigantesque oiseau, de 48 m d’envergure (160 pied), et de 28 m (92 pied) de long. Cette créature avait un corps de serpent, des pattes avec des griffes, une face d’alligator et des ailes immenses, ressemblant à des ailes de chauves-souris. Celles-ci, étaient presque translucides et très fines de sorte que l’on pût les transpercer d’une balle. Les deux hommes la suivirent, l’énorme oiseau se posa et décolla à plusieurs reprises et finalement les deux cowboys lui tirèrent dessus et l’abattirent.

Ils la découpèrent et ramenèrent celle-ci dans la ville de Tombstone. Le journal locale, the Epitaph, publia un article sur l’événement dans son édition d’avril 1892. Plusieurs années plus tard, en 1930 dans un livre d’Horace Bell « On the Old West Coast », on put lire cette histoire, et nous apprend que le journal the Epitaph aurait publié en 1886 une photo de cette créature. Hélas, aucune trace de cette photo n’a pas pu être trouvée, mais par contre, on peut encore lire l’étrange article :

A winged monster, resembling a huge alligator with an extremely elongated tail and an immense pair of wings, was found on the desert between the Whetstone and Huachuca mountains last Sunday by two ranchers who were returning home from the Huachucas.
The creature was evidently greatly exhausted by a long flight and when discovered was able to fly but a short distance at a time.
After the first shock of wild amazement as it passed the two men, who were on horseback and armed with Winchester rifles , regained sufficient courage to pursue the monster and after an exciting chase of several miles succeeded in getting near enough to open fire with their rifles and wounding it.
The creature then turned on the men but owing to its exhausted condition they were able to keep out of its way and after a few well directed shots the monster partly rolled over and remained motionless.
The men cautiously approached, their horses snorting in terror and found that the monster was dead. They then proceeded to make an examination and found that it measured about ninety two feet in length and the greatest diameter was about fifty inches.
The monster had only two feet, these being situated a short distance from where the wings were joined to the body. The head, as near as they could judge was about eight feet long, the jaws being thickly set with strong, sharp teeth.
It’s eyes were as large as a dinner plate and protruded halfway from the head. They had some difficulty in measuring the wings as they were partly folded under the body, but finally got one straightened out sufficiently to obtain a measurement of seventy eight -feet, making the total length from tip to tip about 160 feet.
The wings were composed of a thick and nearly transparent membrane and were devoid of feathers or hair, as was the entire body. The skin of the body was comparatively smooth and easily penetrated by a bullet.
The men cut off a small portion of the tip of one wing and took it home with them. Late last night one of them arrived in this city for supplies and to make the necessary preparations to skin the creature, when the hide will be sent east for examination by the eminent scientists of the day.
The finder returned early this morning accompanied by several prominent men who will endeavor to bring the strange creature back to the city before it is mutilated.

En Français :
Un monstre ailé ressemblant à un énorme alligator et possédant une queue extrêmement longue ainsi qu’une immense paire d’ailes, a été découverte dans le désert entre les montagnes Whetstone et Huachuca, dimanche dernier, par deux fermiers sur le chemin du retour de Huachuca. La créature était apparemment épuisée par un long vol, et au moment de sa découverte était capable de voler mais uniquement sur de courtes distances à chaque fois. Après le premier choc d’étonnement éprouvé par les deux hommes, qui étaient à cheval et armés de fusils Winchester, ils retrouvèrent suffisamment de courage pour poursuivre le monstre sur plusieurs kilomètres avant d’arriver à distance de tir et parvinrent à le blesser. La créature se retourna vers les deux hommes qui tirèrent avantage de son état d’épuisement, et après quelque coups bien portés, le monstre roula au sol et resta immobile. Les deux hommes s’approchèrent avec précautions, leurs chevaux terrorisés, et constatèrent le décès de la créature. Ils entreprirent de l’examiner et découvrirent que sa longueur (verticale) atteignait 92 pieds (7 pieds équivalent à peu près à deux mètres, NdT), pour un diamètre maximal de 50 pouces (par contre, je ne connais pas les mesures en pouces, mais ça devait être une belle bête, NdT). Le monstre avait deux pattes situées à une courte de distance de l’endroit où les ailes étaient rattachées au corps. La tête, pour autant qu’ils pouvaient en juger, mesurait 8 pieds de long, avec des mâchoires équipées de plusieurs rangées de dents acérées. Ses yeux larges comme des assiettes étaient disposés de chaque côté de sa tête. Les ailes étaient partiellement repliées sous le corps, les rendant difficiles à mesurer, mais nos deux hommes parvinrent à en étirer une suffisamment pour obtenir une longueur de 78 pieds, déduisant donc une envergure totale de 160 pieds. Les ailes étaient faites d’une épaisse membrane transparente et étaient dépourvues de plumes ou de poils, tout comme le reste du corps. La peau du corps était plutôt lisse et les balles avaient pénétré facilement. Les hommes coupèrent une portion de la pointe d’une aile et la ramenèrent chez eux. Tard la nuit dernière, l’un d’eux arriva en ville pour prendre des provisions et pour préparer le dépeçage de la créature, la peau sera ainsi mise à la disposition des scientifiques. Plusieurs hommes se sont rendus sur le site tôt ce matin afin de ramener le corps en ville avant qu’il ne soit mutilé.

En septembre 1963 ce fut au tour de Fate magazine de publier un texte d’un certain H.M. Cranmer, qui se rappelle avoir vu cette photographie et qu’elle aurait été publier dans plusieurs journaux un peu partout aux États-Unis.

Depuis 1990 de nombreuse personne se sont mis à la recherche de cette photographie, hélas jusqu’à présent personne n’a vu cette photographie. On peut trouver de supposé photo un peu partout sur internet mais aucune n’est authentique. Certaines personnes pensent que ce cliché n’a jamais existé et qu’il ne s’agirait que de rumeur. Il reste l’étrange article du Tombstone Epitaph qui lui a pu être retrouvé. Par contre il n’y a aucune photo sur le texte d’origine…

Certaines légendes amérindiennes parlent du Thunderbird, créature mythique que certain rapproche des ptérosaures. De ce fait, il pourrait y avoir un lien entre cette histoire et ces anciens mythes amérindiens. Malheureusement en dehors de l’article il n’y a aucune trace des restes de l’étrange animal qui à croisé le chemin de nos deux cowboys.

Sans plus de documents on ne peut qu’émettre des doutes sur l’existence de la photographie. Il existe toutefois des témoignages un peu partout dans le monde de personne qui pensent avoir vu un ptérodactyle dans le ciel. Pour certains cryptozoologues, cette espèce aurait pu subsister dans certains recoins de la planète. Mais sans preuve directe rien ne permet de vraiment l’affirmer…

4 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.