La terrible histoire Amelia Dyer…

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. carineavecunc dit :

    300 enfants, c’est vraiment beaucoup! En se doutant qu’elle avait une maladie psychiatrique, ça aurait été intéressant de savoir pourquoi elle tuait autant d’enfants…

    • hollowsoul dit :

      Après à cette époque les estimations étaient sans doute un peu exagéré. Quant au mobile, difficile de savoir à quoi elle pensait…

      • Abby dit :

        Il semble en effet que quelque chose habitait littéralement ses pensées. Je suis étonnée que la psychologie et la psychiatrie n’ait pas évolué depuis tout ce temps !! A croire qu’une Force quelconque empêche nos cerveaux primitifs de faire le lien entre le soi-disant surnaturel et les événements du quotidien (de la simple dispute de couple aux meurtres en série). Il y a un tout petit lien à faire et probablement que tous les mystères de tous les temps seront éclaircis en un instant.

        • hollowsoul dit :

          Oui sans doute qu’en changeant les modes de pensée on pourrait faire la lumière sur certains mystères…

          • Abby dit :

            Si cette dame avait été capable d’ignorer ses Pensées, de ne pas leur faire confiance, probablement qu’elle n’aurait tué aucun enfant. Son cerveau était « piraté » par le monde invisible : au même titre que le sont les fumeurs qui Savent pertinemment que fumer tue mais continue à le faire, haha exemple au hasard. Merci pour cet échange sympathique.

  2. JOSEPH dit :

    Mais, c’est une sorcière ça…

  1. 11 septembre 2020

    […] le 10 avril 1896, un marchand flottant repêche le corps de la petite Doris Marmon, 4 mois, et d’Harry Simmons, un an, étranglés et enveloppés dans du tissu. Ces deux […]

  2. 11 septembre 2020

    […] on April 10, 1896, a floating service provider fished the physique of little Doris Marmon, 4 months, and Harry Simmons, one, strangled and wrapped in fabric. These two murders echoed one […]

  3. 17 septembre 2020

    […] le 10 avril 1896, un marchand flottant repêche le corps de la petite Doris Marmon, 4 mois, et d’Harry Simmons, un an, étranglés et enveloppés dans du tissu. Ces deux meurtres […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *