L’effrayante poupée Mandy…

Cette curieuse affaire commence en 1991 lorsqu’une femme dépose une poupée ancienne dans un musée. On se rendra compte plus tard que ce jouet était hanté…

C’est en 1991 que Mereanda, une femme, se rendit au Musée de Quesnel en Colombie-Britannique. Elle se rendit au bureau de la conservatrice du musée et déposa une étrange poupée. D’après le témoignage de la responsable, elle semblait dégoûtée par l’ancienne figurine.

Il s’agissait d’un ancien jouet, d’après Mereanda, elle appartenait à sa grand-mère, mais avait toujours refusé de laisser sa fille jouer avec. La poupée, appelée Mandy, avait été fabriqué en Allemagne au début du vingtième siècle. Elle était sale et ses habits étaient pratiquement en lambeau. Sa tête en porcelaine était fissurée. Elle avait tout d’un jouet sorti d’un film d’horreur.

Elle fut d’abord installée dans les ateliers du musée afin d’être désinfectée et nettoyée. Plusieurs employés se sentir mal à l’aise en sa présence. La photographe du musée qui prit des photos afin d’inventorier la nouvelle acquisition, ressenti un important malaise. Le lendemain qui suivit la séance, le studio avait été ravager, des objets gisaient sur le sol comme si quelqu’un les avait projetés par terre. Quand elle se rendit dans la chambre noire, elle crut entendre un bruit de respiration et quelque chose tomber derrière elle, mais il n’y avait personne.
Elle fut placée à l’entrée du musée, certains visiteurs racontèrent qu’ils voyaient la poupée cligner des yeux, ou que son regard les suivait.

Un journaliste venu faire un reportage sur le musée raconta qu’il avait eu l’impression que la poupée détournait le regard quand il la prenait en photo ou qu’elle lui faisait des grimaces. Quand il voulut développer les clichés, il se rendit compte que le film avait été comme mordu par quelque chose rendant le développement impossible.

Après l’arrivée de la poupée, des événements étranges se produisirent. Des employés entendirent des pas alors qu’il n’y avait personne dans la salle où se trouvait le poupon. Des objets étaient déplacés ou disparaissaient sans raison.

Finalement, la conservatrice contacta l’ancienne propriétaire. Celle-ci expliqua que la poupée se trouvait dans sa cave. Souvent, elle entendait des bruits bizarres, comme des pleurs d’enfant sans qu’il n’y ait personne. Elle pensa que les phénomènes étaient liés à la poupée. Et, quand elle s’en débarrassa, les activités s’arrêtèrent.

Elle fut isolée dans une partie du musée dans l’espoir de calmer ces phénomènes. On la plaça dans une vitrine. Le lendemain, on retrouva la vitrine remplie de petit papier déchiré, il semble que Mandy n’ait pas apprécié d’être déplacée. À cette époque elle commença à être appelé Mandy la poupée hantée…

Les appareils électriques sont souvent déréglés par la présence de Mandy. Des visiteurs disent la voir bouger la tête, les yeux ou le visage. Afin d’apaiser la poupée, on lui a donné un petit mouton en peluche.

Pour certains experts dans le paranormal, la poupée serait possédée par l’esprit d’une petite fille qui serait morte à ses côtés. L’esprit n’a jamais fait de mal et chercherait seulement à attirer l’attention. D’autres pensent qu’il pourrait s’agir d’un esprit maléfique. Quoiqu’il en soit, la poupée est assez effrayante. La légende reste tenace. Et les témoignages restent étranges…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :