ovni

L’étonnant incident de Vela…

Nous sommes en 1979 un satellite américain, le 6911, qui était utilisé afin de détecter d’éventuels essais nucléaires, aurait détecté un double flash qui n’a jamais été expliqués…

C’est le 22 septembre 1979 à 0h53 GMT que le satellite Vela 6911 a détecté un double flash. Ce double éclair lumineux est généralement associé à des explosions nucléaires. Cet événement avait été détecté entre les îles Crozet et les îles du Prince Edward.

Jusqu’à présent, ce type de flash n’avait été détecté que lors d’explosion nucléaire. Malheureusement, le détecteur d’impulsion électromagnétique de l’appareil était en panne et il a été impossible de savoir s’il s’agissait d’une explosion ou d’un autre phénomène. Cette histoire fut suffisamment intrigante pour que l’armée américaine effectue vingt-cinq missions afin de vérifier s’il y avait des traces de radioactivité dans la zone. Aucune de ces missions ne ramena de preuves d’explosion. Par contre, le taux d’iode 131 était anormalement important. Cet élément est un produit de fission et on le retrouve souvent lors d’explosion nucléaire ou d’accident dans des centrales. Mais sa seule présence, sans les autres éléments, ne démontre pas qu’il y a eu explosion.

Les hypothèses pour expliquer ce phénomène sont variées. Certaines personnes y ont vu une explosion. D’autre un orage dont l’éclair et le reflet sur l’eau auraient créé se double flash. Une autre possibilité serait qu’un objet, comme une météorite, serait tombé dans l’océan, l’objet s’étant désagrégé dans l’atmosphère, il y aurait pu y avoir deux parties très lumineuses correspondant aux deux flashs détectés par le satellite. Finalement certains ufologues y ont vu la présence d’engin extraterrestre voir éventuellement d’un crash d’ovni. La présence d’élément radioactif a parfois été détectée lors de la présence d’ovni et cette affaire pourrait donc y être liée.

Un document américain déclassifié en 1980 conclue qu’il ne s’agissait pas d’un essai nucléaire. Depuis certains experts pensent qu’il pourrait s’agir d’essai d’arme par un pays ne possédant pas l’arme atomique à l’époque. L’Afrique de Sud avait été suspecté à l’époque de même que l’Inde ou Israël.

L’affaire reste tout de même connu et le fait que les États-Unis aient lancé vingt-cinq missions prouvent qu’il ne s’agit pas de quelque chose d’anodin. Mais on ne sait toujours pas ce qui s’est passé le 22 septembre 1979…

Publicités

Catégories :ovni

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.