les Temples de Ggantija

Les Temples de Ġgantija, situés sur l’île de Gozo à Malte, sont considérés comme l’un des sites archéologiques les plus importants au monde. Ces structures mégalithiques, qui remontent à environ 3600-3200 avant J.-C., sont plus anciennes que les pyramides d’Égypte et Stonehenge, ce qui leur confère une importance historique et culturelle inestimable.

Les Temples de Ġgantija, inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, portent le nom de la légende maltaise « Ġgantija », qui signifie « la tour des géants ». Selon la légende, ces temples auraient été construits par une femme géante qui les aurait érigés en une seule nuit.

En entrant dans le complexe, on est immédiatement frappé par l’immensité des pierres utilisées pour construire ces temples. Certaines de ces pierres pèsent plus de 50 tonnes. L’architecture est impressionnante, avec des murs en forme de cloître entourant une série de chambres internes.

La disposition des temples suggère un type de rituel ou de cérémonie qui y aurait eu lieu. Chacun des deux temples est construit autour d’une série de chambres semi-circulaires disposées autour d’une cour centrale. Les archéologues pensent que ces chambres étaient utilisées pour des rites religieux ou des sacrifices d’animaux, comme en témoignent les ossements d’animaux trouvés sur le site.

L’importance des Temples de Ġgantija réside non seulement dans leur ancienneté, mais aussi dans ce qu’ils révèlent sur la civilisation néolithique. Les artefacts trouvés sur le site, y compris des statues de femmes voluptueuses, suggèrent une société qui vénérait la fertilité. De plus, le fait que ces structures aient été bâties à une époque où les outils métalliques étaient inconnus démontre une capacité d’ingénierie remarquable.

Légendes des Temples de Ġgantija

Les Temples de Ġgantija sont entourés de légendes fascinantes qui ajoutent une couche de mystère à leur histoire déjà intrigante. La plus célèbre de ces légendes est celle de « Sunsana la Géante ». Selon cette légende maltaise, Sunsana aurait transporté d’énormes blocs de pierre sur sa tête depuis les falaises de Ta Cenc pour construire ces temples. Cette histoire a donné son nom au site, « Ġgantija », qui signifie « la tour des géants ».

Il est également suggéré que le site était associé à une race de géants, ce qui renforce l’idée de sa construction par une force surhumaine Malgré ces légendes, il est important de noter que ces temples ont été construits par des êtres humains de l’époque néolithique, démontrant une capacité d’ingénierie remarquable.

En plus de la légende de Sunsana, les Temples de Ġgantija sont également associés à la déesse mère, un symbole de fertilité. Des statues de femmes voluptueuses ont été trouvées sur le site, suggérant une vénération de la fertilité et de la déesse mère.

Ces légendes, combinées à l’histoire réelle des Temples de Ġgantija, créent une atmosphère de mystère et de fascination qui continue d’attirer les visiteurs du monde entier.

En conclusion, les Temples de Ġgantija sont un témoignage fascinant de l’ingéniosité humaine et de la spiritualité à une époque reculée de l’histoire. Ils continuent de captiver les visiteurs par leur taille imposante, leur mystère historique et leur importance culturelle. Visiter ces temples, c’est faire un voyage dans le temps et explorer les mystères de l’histoire humaine.