Mystère & co

L’incroyable puits vers l’enfer venu de Russie…

Cette curieuse histoire à eu lieu dans les années quatre-vingts, des géologues de l’ex union soviétique aurait creusé un peu trop profondément dans le sol de Russie et aurait ouvert un passage vers l’enfer…

Tout commença dans les années quatre-vingt lorsqu’une équipe de chercheurs russes a voulu étudier la croûte terrestre. L’objectif était d’effectuer un forage afin d’atteindre le Moho afin de mieux comprendre sa composition. Le but était d’atteindre 15 000 mètres de profondeur. Ce forage est connu sous le nom de Forage SG3. Il sera le plus profond qui ait été réalisé. Malheureusement, le puits n’atteignit que 12 262 mètres. Les recherches stoppèrent brutalement en 1989. La raison invoquée fut la chute du système soviétique. Mais dans les années quatre-vingt-dix des rumeurs étonnante commencèrent à se faire entendre.

Début 1990, le magasin Ammenusastia publia un article racontant l’expérience d’un géologue soviétique, le Docteur Smitri Azzacov. Celui-ci travaillait sur le forage et affirme que le puits avait été fermé pour une toute autre raison. Il raconte qu’arriver à 15 000 mètres de forage, la tête du trépan se serait mise à tourner à une vitesse très rapide. Il semblait que le puits eût atteint une grotte naturelle. La température aurait atteint plus de 1000 °C. Ils sortirent le trépan afin de faire des analyses. Au moment où il quitta le puits, une incroyable créature possédant des crocs acérés, des ailes et des yeux maléfiques seraient sortie du puits dans un nuage de fumée avant de s’enfuir. Une partie des personnes présentes quittèrent les lieux.

Les scientifiques restés sur place décidèrent de descendre des microphones afin d’entendre ce qu’il se passait. Une fois atteins la profondeur de la grotte, ils entendirent ce qui ressemblait à des cris de douleur. Ils remontèrent les appareils d’analyse afin de vérifier leur bon fonctionnement pensant que les sons provenaient de la surface. Tout semblait normal. En redescendant, ils se rendirent compte que le son provenait de millions de cris et hurlements de douleur.
Le Docteur Smitri Azzacov affirma ensuite qu’il n’était pas croyant, mais que depuis cette expérience, il croyait en l’enfer…

Le puits aurait ensuite été fermé et plus aucune équipe n’aurait travailler sur place. Le gouvernement soviétique aurait cherché à étouffer l’affaire de peur que la croyance religieuse ne refasse surface.

Cette histoire aurait été propagée par des journaux à scandale dans les années quatre-vingt-dix. Et ne se serait qu’un canular. Le forage a réellement existé. Le projet s’est terminé en 2005 et tout à été abandonné en 2008. Aujourd’hui, l’entrée puits a été soudé et boulonné, on peut voir la photo sur la page Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Forage_sg3 . Les raisons officielles de l’arrêt du forage restent toujours la chute de l’URSS…

Publicités

Catégories :Mystère & co

Tagué:,

3 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.