Les voix du village de Bara-Hack…

Bara-Hack est une petite ville du Connecticut. Elle se trouve près de Pomfret et est connue comme « le village des voix », elle été établi en 1780 et a été abandonné en 1890…

La ville de Bara-Hack a été colonisé en 1790 par par Jonathan Randall et Obadiah Higgenbotham. Ils venaient de Cranston, RI, et on pense que Higgenbotham était un déserteur de l’armée britannique. Ils ont amené leurs familles et établi le village au plus profond des bois du Connecticut.

Higgenbotham a ouvert un moulin qui est devenu une usine de fabrication de roue, ce fut l’activité principale de la ville. Dès le début de l’établissement  de la ville, des esclaves ont commencé à voir des apparitions fantomatiques. Certaines personnes prétendaient voir les fantômes personnes décédées ou celle d’un bébé.

Petit à petit, la ville se vida de ses habitants et fut finalement abandonné en 1890.

Mais, même après avoir été abandonné, des phénomènes ont continués à se produire. Les passants entendaient les voix et les sons d’une ville encore très vivante. Il y avait des rapports de rires d’enfants, d’aboiements de chiens, de vaches qui amarraient et de roues de wagons ; les mêmes sons qui auraient été entendus pendant l’âge d’or de la ville. Le fantôme d’un homme barbu et d’un petit enfant étaient également souvent vus dans un orme près du cimetière.

De nombreux témoins ont affirmé entendre des sons, des voix. Comme si la vie continuait à exister dans la ville. 

Dans les années 1970, Paul Eno, un spécialiste du paranormal, s’est rendu sur place avec un groupe d’enquêteur. Il affirme avoir vu un visage flottant dans les airs. Ils ont aussi vu le bébé dans l’orme.

Certaines personnes pensent que ce lieu pourrait être une sorte de passage entre notre monde et un univers parallèle. Des légendes amérindiennes parlent de tels lieux.

Personne ne sait d’où provienne ces étranges sons, ces voix, ces bruits comme si la ville était toujours en activité. Aujourd’hui il ne reste que des ruines et le cimetière. Pour certaines personnes, cette ville serait une des plus hantés du Connecticut…