Le mystérieux cercueil de Killhope…

Paranormal

En 1921, un mystérieux cercueil est découvert dans une tourbière à Killhope, l’identité de cette personne n’a jamais été déterminée…

Le dimanche 28 août 1921, un fermier nommé M. Titus Harrison, gardait ses moutons à Killhope, près de la frontière entre Northumberland, Durham et Cumberland. Alors que M. Harrison se promenait, il a vu l’extrémité d’une grande boîte en bois dépassant du côté de la tourbe érodée. Ce n’était pas la première fois qu’il passait par là mais il n’avait jamais rien vu là auparavant. Il pensa qu’il s’agissait d’un objet qui serait ressortie suite à de forte pluie. Il donna un coup de pied dans la boîte et pu voir une tête humaine à l’intérieur.

Il retourna chez lui et alerta la police. Les autorités se rendirent sur place et ils découvrent le corps d’un homme enveloppé dans une couverture de l’armée en laine grise. Il était blond, mesurait un mètre quatre-vingt et portait des vêtements anciens. Une redingote militaire à l’ancienne, un long gilet, des bas de laine, des bas supérieurs et des bottes cousues main mais ni pantalon ni kilt.

Le cercueil en lui-même avait été fabriqué en pin de façon artisanal. Etrangement, le cadavre n’avait pas de dents et une partie de la mâchoire inférieure manquait, une balle a également été trouvée à côté de l’épaule de l’homme. L’enquête montra que le corps et le cercueil datait du XVIIIe siècle. L’homme était d’Ecosse.

Lors de l’enquête du 30 août, le coroner Proud a déclaré que les restes étaient « très anciens », il a enregistré un verdict de « mort constatée » et a délivré un certificat pour permettre au corps d’être enterré dans une tombe non marquée dans le cimetière de Burtreeford. Les effets personnels du défunt sont mis de côté au cas où quelqu’un viendrait les réclamer.

Durant des années on chercha en vain l’identité de l’homme.  Certains pensent que l’homme aurait pu être une estafette pendant la rébellion jacobite de 1745. D’autres ont suggéré qu’il s’agissait du capitaine Richard Courteney Lovell qui n’est jamais arrivé à destination lors des émeutes anticatholiques de Gordon en 1780. On ne sait toujours pas qui est ce mystérieux militaire ni pourquoi sa mâchoire et ses dents avaient été enlevées…