Le terrifiant 1129 Ridge Avenue…

Dans la ville de Pittsburgh en Pennsylvanie, il existait une maison qui semble avoir été l’une des plus hantées d’Amérique, mais son histoire est encore plus sombre que les fantômes qui y auraient vécu…


Tout commence dans les années 1860, Charles Wright Congelier décide de s’installer avec son épouse Lydia et sa servante Essie, dans la ville de Pittsburg, il fait construire une maison au 1129 Ridge Avenue. La construction est rapide et il s’y installe avec sa femme et sa gouvernante.


Malheureusement, Charles commença à avoir une relation avec sa servante. Lydia les découvrit tous les deux et elle fit ce qui de nombreuses femmes font, au moment où son mari quitta la pièce, elle l’assomma et le poignarda une trentaine de fois. Un peu plus tard, un voisin aperçu Lydia dans la maison. Il la vit sur un rocking-chair en train de se balancer. Elle portait sur ses genoux une couverture rose. Le voisin essaya de lui parler, mais elle avait le regard dans le vide, elle parlait à quelqu’un bien qu’elle était seule. Le voisin décida d’entrer et de s’approcher d’elle, en touchant la couverture pour attirer l’attention de la femme, elle s’ouvrit et la tête d’Essie roula sur le sol…
L’histoire ne dit pas ce qu’est devenue Lydia, elle fut probablement enfermée ou emprisonnée.


Durant plusieurs années la maison fut abandonnée. Mais en 1892 elle fut rachetée afin de servir d’appartement pour des employés des chemins de fer. Certains locataires affirmèrent entendre des cris et des pleur de femme dans la maison.


En 1900, la maison fut rachetée par de Dr. Adolph C. Brunichter. Il s’y installe rapidement. Il est célibataire et vit seul. La plupart des gens le considéraient comme quelqu’un de gentil et discret.


Quelques temps après son installation, les voisins commencèrent à se plaindre d’entendre des cris provenant de la maison. La police alertée, se rendit sur place. Ils fouillèrent la maison, ils découvrirent dans le sous-sol plusieurs cadavres de femmes décapitées. Le docteur n’était pas là, il s’était enfuit. Mais d’après certaines personnes, il semble que le docteur essayât de maintenir le corps de femme vivant sans la tête. Certaines personnes pensent même qu’il avait presque réussi…


La maison fut à nouveau à l’abandon. La maison fut à nouveau utilisée comme appartement, mais pour des employées du gaz. Ceux qui y vivaient ont entendu quelques choses étranges, mais n’y ont jamais réagi. Les travailleurs ont ensuite découvert les corps de deux employés dans le sous-sol. L’un d’eux avait un pieu en bois au milieu du corps et l’autre avait été pendu aux poutres du plafond.


Deux choses étranges se sont produites dans les années 1920 qui ont conduit à plus d’histoires et à la peur de la maison de Ridge Avenue. La première est que Thomas Edison est arrivé et a prétendu ressentir des choses étranges à l’intérieur de la maison. Plus tard, la police a cru avoir retrouvé le médecin disparu. L’homme en garde à vue leur a tout raconté sur ses activités dans la maison, y compris admettre avoir assassiné et torturé plusieurs minutes. Malgré les aveux, la police n’a trouvé aucune preuve et l’a libéré. Il a de nouveaux disparus.

Peu de temps après sa libération, une installation de stockage de gaz à proximité a explosé. L’explosion a tout détruit dans les environs et des dommages pourraient être constatés jusqu’à 20 milles. La maison de Ridge Avenue a complètement disparu sans laisser de traces.


On en arrive à croire qu’une présence maléfique se trouvait dans cette maison. Tous ces drames et horreurs réunis dans un seul lieu ne semblent pas être une simple coïncidence… Personne ne sera vraiment ce qui a amené à toutes ces horreurs…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :