Les terribles possessions de Louviers…

Cette étonnante affaire se déroula entre 1643 et 1647, dans un couvent plusieurs religieuses auraient été déclarées comme étant possédé…

C’est en 1623 que Magdeleine Bavent arrive au monastère de Louviers comme novice. Sur place, elle reçoit un curieux enseignement par le confesseur Pierre David. D’après cet homme, « il fallait faire mourir le péché par le péché, pour rentrer en innocence, et ressembler à nos premiers parents, qui étaient sans aucune honte de leur nudité… ». Afin de mettre en pratique ces théories, il demandait aux religieuses de vivres nues dans le monastère.

Pierre David décéda lors d’un voyage à Paris. Mathurin Le Picard le remplaça, mais continua les pratiques étranges de son prédécesseur. Mais en plus de la nudité, il commença à mettre en place des pratiques de magie et des sabbats se mirent en place.
En 1643, Mathurin meurt laissant le couvent dans un véritable chaos infernal. Certaines religieuses affirment être sous le joug de démons et citent certains d’entre eux. Il est mentionné des entités telles que Behemond, Accaron, Dagon, Encitif, Léviathan qui se manifesteraient sous l’apparence de jeunes hommes. Les nonnes qui déclaraient être possédées semblaient parler des langues inconnues, blasphémaient et convulsaient. D’après ces forces démoniaques, il s’agirait de Magdeleine Bavent qui les auraient attirés dans le couvent. La plupart des femmes affirmèrent que Bavent était dépravée et qu’elle était venu dans le couvent déjà débauché.

La même année, l’évêque d’Evreux fut témoin de ces agissements. Magdelaine et d’autres sœurs furent condamnées au bûcher. Finalement, Madelaine fut condamnée à la prison. Les religieuses, quant à elles, furent exorcisées. Thomas Boullé, le vicaire, semble avoir participé à ces diableries et il fut condamné à être exécuté.

À l’époque les privations et frustrations étaient courantes. Dans un tel climat, et dans un cadre comme celui d’un couvent, l’hystérie collective et la pression psychologiques auraient créé un climat qui aurait fait croire à ses femmes à une possession et une manifestation maléfique. Magdelaine était probablement une femme fragile et influençable. Sous le joug de Pierre David elle aurait été dominée par ses pulsions.

Publicités

  1 comment for “Les terribles possessions de Louviers…

  1. 24 avril 2019 à 14 02 28 04284

    En même temps, si tu fais de la magie noire, faut pas s’attendre à que y’ait rien qui s’imprègne entre les murs

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :