L’incroyable décès de Netta Fornario…

Dans les années vingt, une jeune femme pratiquant les sciences occultes serait décédée d’une façon inexplicable…

Netta est une jeune femme d’une trentaine d’années, elle vit à Londres. C’est une pratiquante en science occulte. A l’époque, elle faisait partit d’un groupe d’occultiste de personne ayant quitter l’Aube Dorée. Ce groupe s’appelait l’Alpha et l’Omega. Ce mouvement pratiquait de la voyance à l’aide de tarot, de la magie rituelle ainsi que de la télépathie.

Netta quitta subitement Londres à la fin de l’été 1929 sans donner d’explication. Avec elle, elle emporta une importante quantité de grands bagages. Il semblait donc qu’elle avait décidé de partir longtemps. Elle avait comme destination Iona en Écosse.

Arrivée sur l’île, Netta s’installa chez Mme MacRae, elle avait l’habitude de prendre des hôtes chez elle. Les deux femmes se prirent rapidement d’amitié l’une pour l’autre. Netta passait le plus clair de son temps le jour en longues promenades sur l’île et la nuit elle passait ses soirées en d’étranges rituelles.

Les semaines se passaient, mais quand l’automne arriva, elle envoya à sa gouvernante restée à Londres qu’elle ne pourrait plus communiquer avec elle étant donné qu’elle avait un cas de guérison terrible sur lequel elle devait travailler…

C’est le 17 novembre que tout bascula. Le matin, MacRae retrouva Netta dans un important état de stress. Elle lui dit qu’elle devait partir immédiatement pour Londres. D’après ce qu’elle disait, elle était en train d’être attaqué par plusieurs personnes grâce à de la télépathie…

Malheureusement, nous étions un dimanche et aucun ferry ne fonctionnait ce jour-là. Résignée, Netta décida de rester sur l’île. L’après-midi, Netta repartit en promenade comme elle le faisait chaque jour. La journée se passa et MacRae commença à s’inquiéter. En effet, la nuit tombait et la jeune femme n’était toujours pas rentrée et une tempête s’annonçait.

Elle alerta les autorités, et il fallu deux jours pour retrouver le corps de la jeune femme. Elle avait été retrouvée portant une simple cape. Sur le sol, on pouvait voir la forme d’une croix qui avait été découpée sur le gazon à l’aide d’une dague. Son corps gisait au centre et la dague se trouvait à coté. Son cadavre était recouvert de blessures profondes dont on n’a pas pu déterminer l’origine.

Le médecin légiste n’arriva pas à identifier la cause de la mort. D’après ses examens, la mort était survenu entre le 17 et le 19 novembre. Les causes exactes de la mort n’ont pas pu être déterminées. Il pourrait s’agir du froid ou bien d’une insuffisance cardiaque. Pour les membres de sa fraternité, elle est mort des attaques qu’elle avait subit.

Sans plus d’explication difficile de savoir ce qu’il s’est passé. Les blessures sur son corps pourraient être liées à la dague. À l’époque les examens légistes n’étaient pas aussi performant qu’aujourd’hui. À moins qu’une créature invoquée par elle ne l’a attaqué… Dans tous les cas, on ne sera sans doute jamais la vérité…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :