L’étrange affaire de Blair Adams…

Cette curieuse histoire nous emmène en 1996, après un incroyable voyage, Blair Adams est retrouvé éventré dans un parking dans le Tennessee…

Blair Adams était un contremaître qui vivait en Colombie-Britannique, au Canada. Cet homme était souriant et apprécié de tous. Personne ne lui connaissait d’ennemi. Son comportement était tout ce qu’il y avait de plus normal jusqu’à l’été 1996.
En effet, notre homme qui était jovial à commencer à être anxieux, son humeur était changeante et ses proches commencèrent à se poser des questions. Il commença à avoir des insomnies. Sa mère lui demanda ce qui se passait et il lui répondit qu’il ne pensait pas qu’il devait lui parler de ça.

Le 5 juillet, il se rendit à sa banque et clôtura tous ses comptes et récupéra un total de six mille dollars. Il récupéra tout ce que son coffre contenait, ces biens furent estimés à plusieurs milliers de dollars en or, bijoux et platine.
Deux jours plus tard, il se rendit à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Les douaniers en voyant les biens qu’il emmenait avec lui refusèrent de le laisser entrer pensant qu’il pouvait s’agir d’un passeur de drogue.

Le lendemain, il démissionne de son travail et se rend à l’aéroport pour acheter un billet d’avion pour Frankfort en Allemagne, il doit partir le mardi suivant. En partant de l’aéroport, il se rend chez une amie. D’après son témoignage, Blair est dans un état de stress total. Il lui demande de l’aider à passer la frontière afin de pouvoir s’enfuir. En effet, il affirme que quelqu’un essaye de le tuer. Elle ne peut malheureusement pas l’aider.

Le mardi suivant, Adams se rend à l’aéroport, mais au lieu de partir, il demande le remboursement de son billet et loue une voiture. Il rejoint à nouveau la frontière avec les États-Unis. Cette fois, il réussit à passer et se dirige vers l’aéroport de Seattle. Là, il prend le premier vol qui est disponible, qui se rend à Washington. Il atterrira le lendemain, le mercredi 9 juillet. Arrivé sur place, il prend un véhicule de location et se rend à Knoxville à plus de 800 km de là.

C’est là que son véhicule tombera en panne dans une station-service. Le mécanicien sur place se rendra compte que la clef que Blair utilise ne fonctionne pas avec ce modèle. Il contacte la compagnie de location qui lui indique qu’ils vont lui envoyer une nouvelle clef. En attendant, il se rend dans un motel afin d’attendre.
La caméra de surveillance de l’hôtel enregistrera les dernières images de Blair vivant. Sur les images, il semble très inquiet et agité. Il semble attendre quelqu’un, mais personne ne sait qui. Il entrera dans le hall et en sortira cinq fois en une heure. Finalement, il réservera une chambre. Il semblait regarder en permanence derrière lui comme s’il avait peur de quelque chose, mais de quoi ?
À 19 h 37, il sort du motel sans s’être rendu dans sa chambre. Personne ne le reverra vivant…

Le lendemain, son corps est découvert dans un parking à environ cinq cent mètres de l’hôtel. Il a été poignardé à de nombreuses reprises. Sa chemise a été tailladée au couteau et son pantalon a été enlevé. Ses chaussettes étaient mises à l’envers. Autour du corps, on pouvait voir plus que quatre mille dollars en dollars canadien, dollars américains et mark allemand. Les bijoux, l’or et le platine étaient aussi rependus sur le sol. Les clefs de sa voiture se trouvaient à environ un mètre de lui. La cause de la mort est la rupture de son estomac suite à un coup violent au ventre.

Étonnamment l’argent n’a pas été volé. Personne n’a jamais découvert qui est le mystérieux assassin. Pourquoi a-t-il été tué ? Qui l’a tué ? Est-ce que Blair était au courant de ce qui allait se passer ? Personne n’aura sans doute la réponse. Sa mort reste un mystère qui jusqu’à présent n’a pas été élucidé.

Publicités

  2 comments for “L’étrange affaire de Blair Adams…

  1. Reips69
    25 mars 2019 à 15 03 57 03573

    On pourrait se dire que vu les trajets qu’il a réalisé, il aurait réussi à semer son poursuivant.

    Si l’argent ne pouvait résoudre son problème (il n’avait pas l’air d’être dans le besoin ce qui écarterait la possibilité de devoir de l’argent à la mafia), il pourrait bien s’agir d’un drame sentimentale. Une haine qui relève de la psychiatrie va souvent de pair avec de nombreux coups de couteaux dans les faits divers. La vengeance d’un mari cocu ?

    J'aime

    • 27 mars 2019 à 9 09 49 03493

      Possible en effet.
      S’il s’agissait de dette, je pense que l’argent aurait été pris. Reste en effet le crime passionnel, surtout quand on voit comment le corps a été retrouvé. Une sorte d’humiliation post mortem.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :