La curieuse sirène d’Edam…

Cette étonnante histoire s’est déroulée en avril 1304 près du lac Zuiderzee. Une sirène aurait été capturée et aurait vécu de nombreuses années parmi la population…

L’histoire raconte que durant une grande tempête une digue du Zuiderzee aurait été rompue. Les vagues étaient tellement grandes qu’une sirène aurait été emportée par les courants jusqu’au lac Purmer. La population locale referma la digue sans se rendre compte qu’ils avaient enfermé la créature dans le lac.

Des habitants de la ville d’Edam découvrir la créature dans le lac. En effet, elle était incapable de retourner dans l’océan. Ils auraient réussi à la capturer. Ils l’emmenèrent en ville et la nettoyèrent. Ils la débarrassèrent des algues vertes qu’elle avait sur elle. Ils la coiffèrent et l’habillèrent avec de belles robes. Ils essayèrent de parler avec elle, mais en vain. Elle semblait parler une langue que personne ne connaissait. Malgré cela, ils lui donnèrent de la nourriture qu’elle sembla apprécier. D’après les descriptions, la jeune femme était d’une grande beauté.

Rapidement, la rumeur de la présence de cette sirène se répandit. Il semblerait que de nombreux voyageurs se rendirent sur place afin de voir cette mystérieuse jeune femme. Des habitants de la ville de Haarlem apprirent son existence. Haarlem était une puissante cité et ils envoyèrent sur place des délégués afin de vérifier cette histoire. Les émissaires furent tellement impressionnés qu’ils demandèrent d’emmener la créature avec eux. Edam n’avait pas les moyens de refuser et la sirène fut emmenée vers Haarlem à leur grand regret.L’histoire raconte qu’elle vécue dans la ville avec les autres habitants. Elle semblait regretter l’océan mais personne ne sut vraiment ce qu’elle pensait. On lui apprit à tisser et à vivre comme un être humain. Elle se serait convertie au Christianisme. Finalement, avec le temps, elle décéda et fut enterrer dans le cimetière de la ville.

En 2014 une statue en son honneur, fut érigée dans la ville de Haarlem. Les représentations connus lui donnent un aspect parfaitement humain, elle possédait deux jambes et non une queue de poisson. Comme dans beaucoup d’histoire de ce type, il est difficile de faire la part des choses entre le mythe et ce qui s’est réellement passé. Ce qui est intéressant, c’est qu’elle parlait une langue inconnue. Peut-être que celle jeune femme venait d’un bateau qui se serait abîmé dans la tempête ? À moins qu’ilil s’agit d’une véritable femme venant de la mer… On n’aura sans doute jamais la réponse…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :