L’incroyable cargo qui réapparait après sa disparition…

C’est en août 2018 que le cargo Sam Ratulangi apparaît près des côtes de Myanmar après avoir disparu neuf ans auparavant…

C’est un groupe de pêcheurs de la région qui a découvert le navire fantôme à environ onze kilomètres de la côte. Ce bateau mesure plus de cent soixante-dix mètres de long. Les marins qui l’on vu, se sont rendu compte qu’il était vide. L’énorme navire était totalement désert. Il n’y avait aucun équipage ni aucune cargaison. Rien ne permet de savoir ce qu’il fait là ni ce qui s’est passé.

Le cargo est immatriculé en Indonésie, la dernière fois qu’il a été vu, c’était à Taiwan en 2009. Pour le moment, les experts sont surpris de la découverte de ce navire. Rien ne permet de savoir ce qui a pu se passer. Pour les autorités, le navire aurait été récemment abandonné. Pourquoi ? Difficile à dire. Son état est assez mauvais et il aurait pu être abandonné, le coût de recyclage d’un tel bâtiment est très important.

D’autres hypothèses ont été émises, certaines personnes y voient un navire fantôme dont l’équipage aurait disparu, un peu comme dans certaines histoires du triangle des Bermudes. D’autres personnes parlent d’enlèvement extraterrestre. Cette histoire est étonnante et il sera difficile de dire ce qui est réellement arrivé…

Publicités

  4 comments for “L’incroyable cargo qui réapparait après sa disparition…

  1. Reips
    12 septembre 2018 à 17 05 39 09399

    J’ai vu ce sujet traité dans les actualités. Il semblerait que le navire était possiblement détourné à destination d’un atelier de démantèlement clandestin. https://www.bfmtv.com/international/un-bateau-cargo-fantome-retrouve-au-large-de-la-birmanie-1515005.html (désolé que la source soit bfmtv)

    J'aime

    • 13 septembre 2018 à 17 05 50 09509

      Arf des fois les sources… 😉 plus sérieusement, le coût d’un recyclage est tel que c’est plus simple de les laisser dériver

      J'aime

      • Reips
        17 septembre 2018 à 15 03 48 09489

        Justement c’était pour un atelier clandestin, avec des esclaves (au prix ou ils doivent être payés), tout ça…

        J'aime

      • 17 septembre 2018 à 20 08 01 09019

        Charmant…

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :