La mystérieuse histoire du Presbytère de Borley…

Une des histoires les plus célèbres en matière de maison hantée est celle du presbytère de Borley, probablement la demeure la plus hantée au monde, enfin, c’est ce que nous raconte l’histoire…

Celui-ci a été construit en 1863, sur les restes semble-t-il d’un prieuré cistercien, ou bénédictin, par un révérend du nom d’Henry Bull. L’ancien bâtiment aurait été bâti quant à lui en 1362, la légende parle qu’un jeune moine et une future none seraient tombés amoureux et que, en cherchant à s’enfuir, ils furent rattrapés dans le chariot qu’il utilisait pour partir. Ils furent condamnés, elle à être emmurée vivante dans la crypte et lui à être pendu… C’était sans doute les premiers morts, mais il y en eut encore beaucoup d’autres…

Fin 1930 la demeure est achetée par le révérend Lionel Foyter, sa femme et leur fille adoptive. Ils n’y restèrent que cinq ans… Sa femme, Marianne, raconta qu’elle avait été témoin de plusieurs manifestations surnaturelles. Elle aurait surtout vu apparaître des écritures apparaitre sur les murs, sur du papier, comme venu de nulle part. Le révérend raconta que la cloche sonnait, que l’on voyait apparaître le révérend Henry Bull. Des livres, des objets, des verres apparaissaient de nul part et tombaient sur le sol ou bien était comme lancé à travers les pièces. Après avoir tenté un exorcisme, sa femme Marianne, fut lancée hors du lit plusieurs fois…

Au vu de ces phénomènes plus personne ne voulut loger dans ce lieu. Sauf un certain Harry Price, chasseur de fantôme renommé. Il s’y installer avec un groupe d’enquêteurs. Il affirma avoir vu de nombreuses manifestations. Certains doutent beaucoup de son témoignage.

La famille Gregson s’installa dans l’ancien presbytère, sachant la réputation qu’elle avait, le jeune fils de Capitaine William Gegson ainsi que son frère Anthony furent les derniers témoins de l’activité avant l’incendie. En 1939 dans la nuit du 27 au 29 février le prieuré pris feu, et l’on découvrit dans la cave un squelette, peut être celui de la none qui fut emmurée plusieurs siècles au paravent…

On peut voir des poltergeists, des portes arrachées, des pierres voler, des meubles se déplacer, certains racontent que l’on peut parfois entendre un chariot se déplacer dans le parc avec les chevaux, peut être celui des deux jeunes amoureux qui furent condamnés plus tôt.

En 1955, une célèbre photo fut prise par un journaliste de Life montrant une pierre se déplacer toute seule…

En 1958, il y eut un rebondissement à cette affaire, Marrianne Foyster avoua avoir menti et avoir mis tout cela en scène avec son mari. Mais cela n’explique pas le reste des manifestations…

Aujourd’hui encore des témoins affirment voir, entendre des choses bizarres, d’autres photos encore plus étranges ont été faites, personne ne sait vraiment si ce lieu est hanté ou non, le mieux est d’aller, y voir et se faire son opinion soi-même…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :