Mystère & co

Les extraordinaires pluies…

Parmi les nombreux phénomènes inexpliqués, il en existe un qui arrive rarement, mais qui semble toujours aussi étrange même si on possède des semblants d’explication…

Une des affaires les plus connues se passe en 1859 dans la ville galloise de Mountain Ash. Ce jour-là dans ce village, il y eut une forte averse accompagnée de rafale de vent et en même temps de cette pluie tomba des poissons, ceux-ci mesuraient entre deux et huit centimètres, ils recouvraient les toits des maisons, le sol en était recouvert. Des scientifiques étudièrent le phénomène et ne trouvèrent pas d’explication, ils en déduiront qu’ils ne s’agissaient que d’une plaisanterie… Mais une plaisanterie plutôt énorme…

En 1887 dans le comté de Durham, Edward Cook se retrouva sous une étrange pluie, au début de grosse goutte d’eau commencèrent à tomber, puis des centaines de petite grenouilles de la taille d’un pouce tombèrent en même temps.

En 1794, une troupe de Napoléon se retrouva sous une pluie de crapauds, ils durent quitter l’endroit où ils étaient tellement il en tombait, mais ils en attrapèrent un certain nombre.

Plus récemment en 1973 des joueurs de golf en Arkansas firent des milliers de grenouilles tomber pendant une pluie très forte.

Mais il n’y a pas eut que des pluies d’animaux :

À Londres en 1877 dans les rues de Kilburn, il y eut une pluie de Charbon qui fit débat dans la plupart des pays du monde.

En 1876, une pluie de viande se produisit dans le Kentucky.

Le 27 août 1968, une pluie de sang et de viande se déclara au Brésil, elle fut retransmise par de nombreux journalistes.

En 1971, une pluie de haricots de déroula toujours au Brésil.

En 1687 des fragments d’un matériau noir et fibreux tombèrent près de la ville de Klaipeda dans la Baltique. Ces morceaux sentaient l’algue pourrie et possédaient une grande taille, ils se déchiraient facilement… L’odeur disparue dans ces feuilles séchèrent…

Pour la plupart des scientifiques, ces phénomènes sont dus généralement à des tempêtes et des cyclones qui en passant dans certaines zones aspirent ces animaux ou ces objets et vont les déposer avec la pluie qui les accompagnent un peu plus loin… Mais même si cette explication semble bonne, elle n’explique pas forcément quand dans des zones non touchées par d’importantes tempêtes ces phénomènes, ce sont produit… Pour Charles Fort auteur du livre des Damnes, qui recense plusieurs de ces phénomènes, il s’agirait d’une « super mer des Sargasses » qui se trouverait au-dessus de la mer des Sargasses et qui aspirerait certain objets se trouvant dans la mer des Sargasses qui est remplie d’épaves, d’algues, et qui les recracherait plus loin… L’autre théorie qu’il avait était basée sur une sorte de téléportation… Ce n’est pas non plus sans rappeler la nouvelle de Lovecraft la couleur tombée du ciel…

On ne peut hélas être sûr de rien quant à l’origine de ces pluies…

Publicités

Catégories :Mystère & co

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.