Mystère & co

La curieuse histoire de la vierge de Guadalupe..

Nous sommes le 9 décembre 1531. Un berger aztèque, Juan Diego, tout juste baptisé, se rendait au marché de Tlalelco. Sur le chemin il entendit une voix l’appeler, et bientôt il put voir une jeune femme, qui lui apprit qu’elle était la vierge Marie et qu’il devait demander à l’Evêque de faire bâtir une église en ce lieu pour qu’elle puisse offrir son salut.

Il se rendit donc à l’évêché pour y trouver Monseigneur Zumarraga. Il lui expliqua ce qui lui était arrivé. L’évêque n’y croyant pas, il lui demanda une preuve de son affirmation.

Il retourne à la colline et l’apparition lui dit que bientôt, il aurait un signe… En rentrant chez lui, il décide d’aller voir son oncle. Hélas, le pauvre homme est presque mourant, atteint de la peste. Le médecin présent lui dit qu’il n’y a plus rien à faire il qu’il y aurait besoin d’un prêtre. Juan décide de le veiller toute la nuit. Le lendemain, il repart pour chercher un prêtre, sur la route, il rencontre de nouveau la vierge. Voyant cela, il retourne chez son oncle qui est miraculeusement rétabli. L’homme lui explique qu’une femme est venue a lui et lui a dit qu’il était guéri, qu’il devait le dire à l’évêque et que Juan devait aller sur la colline cueillir des fleurs et les amener à l’évêque. Ils étaient en hivers et normalement aucune fleur ne devait s’y trouver. En arrivant en haut, il découvrit des bosquets de roses. Il en remplit sa tunique et retourne voir l’évêque. Quand il déroule sa tunique, une image de la vierge y est visible, elle est recto-verso.

En 1555 une basilique sera réalisé sur les lieus de l’apparition, suivit par une plus grande en 1622 et sera agrandit en 1694.

On peut aujourd’hui voir cette tunique sur laquelle on voit l’image de la vierge Marie.

Après près de cinq cent ans, l’image semble toujours aussi nette. L’histoire raconte que la tunique serait en fibre de cactus, cette fibre n’aurait pas pu résister plus d’une vingtaine d’années et aujourd’hui, elle subsiste encore.

Beaucoup de scientifiques ont étudié cette image. Pour beaucoup, les pigments sont d’origine inconnue. Des études de deux ophtalmologistes, le Dr. Javier Torroella et le Dr. Javier Torroella sur les yeux semblent montrer que l’on voit des images au fond de la pupille. Pour certain, on y voit la sainte famille, pour d’autre l’évêque et Juan. De plus, on peut voir une réflexion identique à celle d’un œil humain et les images qui en résultaient étaient localisées exactement là où elles étaient censées être, la distorsion des images correspondait-elle aussi a celle d’une cornée.

Pour les septiques, l’image serait encore très nette étant donné qu’elle aurait été repeinte plusieurs fois aux cours des siècles et que les images que l’on peut voir dans les yeux ne sont que des illusions créées par le fait que le cerveau humain recherche a recréer des formes connues lorsqu’il est devant une série de formes aléatoire.

En 2002, le Pape a déclaré la vierge comme étant la patronne des Amériques.

Hélas comme dans la plupart des cas, aucune analyse n’est vraiment objective, d’un coté les croyants cherchant à démontrer que cette icône est authentique, de l’autre les sceptiques cherches à démontrer le contraire… Mais aucun ne cherche à démontrer la vérité…

Publicités

Catégories :Mystère & co

Tagué:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.