L’horrible affaire d’Hinterkaifeck…

Nous sommes en Allemagne a Hinterkaifeck près de Munich. Dans une petite ferme bavaroise a eu lieu un meurtre qui n’a jamais été expliqué…

Le 31 mars 1922, six personnes ont été tuées à coups de pioche dans la ferme de Hinterkaifeck. Le propriétaire de la ferme Andreas Gruber, son femme Cäzilia, leur fille Viktoria Gabriel et les deux enfants de celle-ci Cäzilia et Josef ainsi que la femme de chambre Maria Baumgartner.

Famille qui peut sembler tranquille même si le mari de Viktoria a été porté disparu durant la guerre et que son père a été inculpé d’inceste envers elle en 1915. De plus certaines rumeurs ont affirmé que son fils Josef était le fruit de cet inceste, d’autres affirment qu’il s’agirait du fils d’un des voisins…

Plusieurs jours avant le meurtre, des doubles de clefs disparurent, mais tout commença quatre jours avant les meurtres. En effet, Andreas raconta à ses voisins avoir découvert des traces de pas dans la neige. Ces empreintes partaient de la lisière de la forêt pour arriver à l’arrière de la maison de là, elles s’arrêtèrent sans aller plus loin ni revenir vers la forêt. Il indiqua aussi qu’il avait entendu des bruits étranges dans le grenier et aurait aussi découvert un étrange journal. Il ne découvrit rien dans le grenier qui aurait pu lui indiquer d’où venaient ces bruits. Mais étrangement la femme de chambre qui travaillait dans la maison avait quitté son employeur six mois auparavant affirmant que la maison était hantée. La nouvelle femme de ménage avait commencé son travail le samedi 31 mars, jour du meurtre… On ne sait que peu de choses sur ce jour-là, il semble que les parents, puis Vitoria et sa fille aient été attirées dans la grange les uns après les autres et qu’ils y ont été tués. Ensuite, le ou les assassins seraient entrés dans la maison et aurait tué le bébé Josef, et auraient continué par la femme de ménage.

Ce n’est que le mardi que les autorités sont allées sur place, en effet les voisins ne voyant personne, le facteur voyant que le courrier n’avait pas été touché ainsi que les enfants n’étant pas allés à l’école, l’entourage de la ferme commença à s’inquiéter.

Arrivée sur place la police découvrit les cadavres, rapidement le médecin légiste put voir que les victimes avaient été tuées avec une pioche. Détail étrange, le ou les meurtriers avaient passé le week-end sur place, nourrissant les animaux, faisant tourner la cheminé, et même cuisinant.

Si au départ, les autorités ont pensé à un crime pour de l’argent, la découverte d’une importante somme d’argent dans la maison infirme cette hypothèse.

Certains ont pensé que le mari de Viktoria serait revenu de la guerre, et aurait décidé de tuer tout le monde pour se venger. Mais rien, hélas, ne permet de confirmer cette théorie. Certains ont parlé des étranges traces de pas, dont ils pensent qu’il pourrait s’agir de ceux d’un démon venu tuer la famille, le fait que la femme de chambre ait cru que la maison était hantée venant pousser cette hypothèse. Les superstitions liées à l’inceste peuvent être aussi en rapport avec ces histoires.

De nombreux experts ont étudié l’affaire, mais le manque d’indice et de moyen à l’époque n’a pu donner aucune explication valable sur cette étrange histoire de meurtre…



Catégories :Mystère & co

Tags:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :