L’effrayant Diable du Devonshire…

Nous sommes durant l’hiver de 1854 1855 dans la région du Devonshire en Angleterre, le temps est particulièrement rude, mais ce n’est pas ce qui inquiète le plus la population, en effet pour certains, le Diable visiterait la région…

Les événements auraient eu lieu le huit et le neuf février 1855. D’après les témoignages de l’époque après une nuit de chute de neige des traces de sabots ont été découverts. Le plus étrange dans ces traces était qu’elles ont été découvertes sur le sol, mais aussi au sommet des maisons, sur des toits dans des jardins possédants des murs très hauts empêchant toute personne d’entrer. D’après ce que les personnes ont pu voir, les traces ressemblaient à celle d’un âne au niveau des dimensions, dans certains cas la créature était soit bipède, soit quadrupède. Sur les empreintes relevées et qui ont été reproduites, on a pu voir que le pied de la créature était creux et mesuraient environ dix centimètres sur sept, ce qui fait des traces assez petites.

En plus de l’étrangeté des endroits où elles ont été découvertes, ces traces ont pu être suivies sur pratiquement cent kilomètres, traversants des enclos fermés, et même un hangar. Le révérend Musgrave fit des croquis des empreintes montrant qu’elles se suivaient de façon linéaire ce qui est très étrange. Rapidement, les superstitions ont pris le dessus et beaucoup ont parlé du Diable qui serait passé par là et aurait laissé les empreintes de ses sabots dans la neige. Certains ont aussi pensé à des traces venant d’un kangourou, mais ces animaux possèdent des pattes possédantes des orteils et ne laisseraient pas de traces de ce type.

L’hypothèse de la supercherie serait assez difficile, en effet les traces sont apparues en une nuit et vu la distance parcourut, il serait étonnant qu’un ou plusieurs hommes aient pu laisser des traces sur une centaine de kilomètres. S’il s’agit d’un animal, il est difficile d’imaginer lequel, en effet avec des sabots, il serait difficile de courir et sauter sur des toits et des endroits inaccessibles. L’alignement des traces est aussi très étonnant, il faudrait que la créature ait posé ses pattes l’une derrière l’autre…

Aujourd’hui encore certains pensent que le Diable serait passé par là et aurait laissé ses empreintes, en attendant et depuis de nombreux cas similaires ont été répertoriés un peu partout dans le monde sans aucune explication pour le moment…



Catégories :Crypto & Créatures

Tags:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :