Mystère & co

Le mystérieux temple de la ville de Trivaudrum…

Nous sommes au Sri Lanka, dans la ville de Trivaudrum, à cet endroit existe un temple qui est considéré comme un des plus beau au monde. Sous cet édifice existe un ensemble de voûtes, elles sont appelées A, B, C, D, E et F. Dans chacune se trouve des offrandes pour le Dieu Vishnu. Mais il semblerait que l’une d’entre elles, la B, contiendrait un grand secret…

Ce temple a été construit au dix-huitième siècle par le roi Travancore. Lors de son édification des offrandes fournies par tout le pays ont été placé à l’intérieur pour honorer les Dieux. Ils ont été conservés dans des chambres souterraines.
En 2011 cinq des voûtes ont été ouvertes lors de fouille commanditée par les autorités indiennes. La découverte a été assez stupéfiante. En effet, c’est plus de quinze milliards d’euros en or et pierres précieuses qui ont été mis à jour. Un gigantesque trésor pour un pays comme l’Inde et pour l’État dans lequel il a été trouvé. La sixième voute, la B, est protégé par des murs de fer contrairement aux autres. Elle est aussi fermée par une lourde porte de fonte qui ne semble pas posséder de verrou. Sur celle-ci est gravé un serpent, ce qui, dans les mythologies indiquerait un mauvais présage…

La famille royale qui est garante du temple a refusé que cette porte soit ouverte. Malgré les protestations des archéologues, la famille resta ferme prétextant un risque de malédiction et le fait que la population serait contre la profanation de cette chambre.

Pourtant, une histoire raconte qu’en 1908 la voûte aurait été ouverte, car cette année-là l’État avait eu besoin d’argent. Un groupe de personnes aurait ouvert cette cache. Avec des torches, ils auraient pénétré cette chambre, mais se serait enfuit, elle était entièrement remplie de cobras.

Des rumeurs racontent pourtant qu’une équipe aurait pu forcer la voûte en 2011. D’après ces rumeurs, ils auraient découvert une salle de très grande taille, sur les murs, il n’y avait aucune gravure ni sculpture ce qui est des plus étrange pour un temple indien. À l’intérieur se trouverait une sorte de capsule trente mètres sur dix avec une hauteur de huit mètres. Adossé à cette capsule se trouvait sept corps momifiés ayant des cheveux blonds et le teint très clair. Ces corps étaient en parfait état de conservation. Ils étaient revêtus de vêtement fait dans une sorte de soie, ces tenues étaient-elles aussi en parfait état. D’après les personnes présentes, l’objet ne semblait pas avoir été conçu par l’homme… Serait-ce les restes d’anciens astronautes ?

Les deux rumeurs sont très différentes, et il semble que la seconde soit plus une supercherie que des faits réels qui ont été colporter sur internet. Pour les archéologues, cette voûte contiendrait des trésors, mais archéologiques cette fois. À l’intérieur pourrait se trouver une idole de Padmanabha et d’autres objets sacrés, ce qui, dans tous les cas seraient une grande découverte.

Pour le moment, la famille royale refuse l’ouverture de cette alcôve. Sans doute plus pour de la superstition qu’autre chose. Ce qui reste toutefois mystérieux, c’est que la salle soit protégée par du métal et qu’une porte aussi impressionnante ait été construite. Tant que personne ne sera rentré, on ne sera pas ce qu’il y a un l’intérieur. Mais pourquoi une telle construction ? Pourquoi une porte aussi lourdement protégée ?

Publicités

Catégories :Mystère & co

Tagué:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.