L’horrible visage d’Edward Mordake…

Nous sommes au dix-neuvième siècle en Angleterre. Un jeune héritier d’une famille noble anglaise se suicide par désespoir à vingt-trois ans en effet le jeune homme possédait un visage parasite sur l’arrière de son crâne qu’il considérait comme démoniaque…

nSi l’histoire de cet homme n’est pas nécessairement très détaillée, on sait qu’il avait un charmant visage, mais qu’à l’arrière de son crâne, on pouvait voir une seconde face. Celle-ci était assez disgracieuse et avait la particularité de sourire ou de pleurer en fonction de l’humeur d’Edward. Certaines sources racontent que le visage était féminin, mais dans le cas de jumeau parasite, il s’agit normalement des restes d’un embryon du même sexe. Cette autre face n’occupait qu’une petite partie de l’arrière de son crâne. Des témoins contemporains affirment avoir vu les yeux de ce jumeau démoniaque les suivre du regard. Un autre trait étrange de ce double est qu’il semblait bouger les lèvres sans arrêt sans ne produire aucun son… Edward Mordake vivait dans un isolement total, il préférait rester seul et refusait généralement toute visite même de sa famille. Malgré cela, il était fort érudit et très bon musicien.

Mais c’est la nuit que les choses changeaient, en effet le jeune homme racontait que le visage démoniaque ne dormait jamais et qu’il passait son temps à murmurer des choses horribles. Il alla consulter plusieurs médecins en les suppliant de le débarrasser de ce visage. Finalement, Edward se procura du poison pour de mettre fin à ses jours. Il laissa une lettre en demandant que le visage parasite soit détruit afin qu’il cesse de murmurer et qu’il ne soit pas dérangé quand il serait dans sa tombe…

Il n’existe malheureusement pas de photo de lui, l’image n’est qu’une illustration, et il n’y a que des témoignages de cette étrange histoire. S’il existe d’autres cas de visage parasite, comme le cas de Chang Tzu Ping dont le jumeau souriait en même temps que la personne, il est étonnant que, dans le cas d’Edward, celui-ci murmurât. Si c’était bien le cas, il se pourrait donc que sa face “démoniaque” ait eu une conscience, et l’on comprend mieux pourquoi le jeune homme ne supportait plus cette situation. C’est sans doute un des cas les plus étranges et des plus effrayants…



Catégories :Mystère & co

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :