Suite de l’affaire des sphérules retrouvées au fond de l’océan…

En juin 2023, le professeur Loeb de l’université de Harvard affirme avoir découvert des restes d’ovni au fond de l’océan. Ces restes d’ovni étaient des petites sphérules, le chercheur aurait continué ses recherches…

En juin 2023 il a écrit qu’il avait découvert e mystérieuses sphérules métalliques dont la composition était qualifiée d’anormale par rapport aux alliages fabriqués par l’homme.

Les étranges sphérules métalliques retrouvées au fond de l’océan… – Mysterium Incognita (mysterium-incognita.com)

A l’époque, ses recherches avaient été largement critiqué par la communauté scientifique. Pour les chercheurs, il ne s’agissait que des restes de cendre provenant de combustion peut être de machines ou de centrales électriques.

 Loeb est maintenant de retour une fois de plus avec de nouvelles découvertes qui, selon lui, démystifient cette interprétation particulière et pointent à nouveau vers des origines extraterrestres.

Il a comparé 55 éléments du tableau périodique dans les cendres de charbon aux sphérules qui ont été découvertes. Les artefacts retrouvés n’appartiennent pas aux éléments qu’il a comparé.

L’astronome de Harvard soutient également qu’il faudrait en faire plus pour suivre et étudier d’autres objets proches qui auraient pu provenir de systèmes solaires lointains.

Pour le moment, même si ces objets n’ont pas une origine connue, rien ne permet non plus d’affirmer qu’ils proviennent d’un éventuel appareil extraterrestre qui se serait écrasé sur notre planète…