Le mystérieux meurtre de Hex Hollow

Dans le comté de York, en Pennsylvanie, se trouve le Spring Valley County Park, autrefois connu sous le sinistre nom de Hex Hollow. En 1928, Nelson Rehmeyer, résident local et présumé sorcier, fut tragiquement assassiné chez lui dans le dessein de rompre une malédiction. La fameuse « maison hexagonale, » incendiée à la suite du meurtre, demeure debout de nos jours et a été transformée en musée en 2007 par les descendants de Rehmeyer, offrant des expositions sur sa vie et sa mort.

John Blymire, le meurtrier, croyait fermement que Rehmeyer était une sorcière qui l’avait maudit. À l’époque, la magie populaire « Pow-wow » était répandue dans le centre de la Pennsylvanie, fusionnant des éléments du christianisme et des remèdes européens. Ironiquement, Blymire lui-même était un praticien de Pow-wow.

Après des périodes de maladie et de malchance, Blymire, convaincu d’être sous le joug d’une malédiction, consulta une sorcière locale, Nellie Noll, surnommée la « Sorcière de la rivière Marieta. » Elle confirma ses craintes, indiquant que Rehmeyer, qui l’avait jadis guéri d’une maladie infantile avec sa magie Pow-wow, était l’auteur de son malheur.

Selon les récits, Nellie Noll conseilla à Blymire de briser la malédiction en enterrant une mèche de cheveux de Rehmeyer à six pieds sous terre. Il devait également incendier l’exemplaire de The Long Lost Friend, un ouvrage de magie populaire de 1820 de John George Hohman couramment utilisé par les pratiquants de Pow-wow.

Le 26 novembre 1928, Blymire et un compagnon visitèrent la maison de Rehmeyer à la recherche du livre. Après une nuit calme, Blymire hésita à attaquer, réalisant qu’il faudrait plus de deux hommes pour maîtriser la sorcière. La nuit suivante, avec un complice supplémentaire, ils attaquèrent Rehmeyer. La lutte fut brève, environ une minute, et se conclut par la mort de Rehmeyer.

Les tentatives infructueuses d’incendier la maison hexagonale, qui survécut, furent interprétées comme une preuve des pouvoirs surnaturels de Rehmeyer. Blymire déclara plus tard que le sortilège qui pesait sur lui avait été brisé à la mort de Rehmeyer.

Les trois hommes furent capturés, attirant l’attention nationale avec le surnom « York Hex Slayers. » Blymire et son complice John Curry furent condamnés à la prison à vie, tandis que Wilbert Hess écopa d’une peine de 10 à 20 ans. Tous furent libérés avant d’avoir purgé intégralement leur peine.