Un supect aurait été trouvé dans l’affaire de DB Cooper… 

Un petit fragment de métal détecté sur la cravate liée au célèbre pirate de l’air D.B. Cooper pourrait contenir des indices pour découvrir son identité identité. Le détective privé et chercheur Eric Ulis commence la nouvelle année en partageant de nouvelles découvertes intrigantes, rapporte fox13seattle.com. 

« Je ne serais pas du tout surpris si 2024 était l’année où nous découvrions qui était ce gars », a déclaré Ulis. 

Cette minuscule particule, un mélange d’acier inoxydable et de titane, a conduit Ulis à spéculer que son origine pourrait être retracée à un atelier de fabrication de métaux. 

À la suite de sa disparition légendaire il y a 52 ans, D.B. Cooper a laissé un indice important : une cravate à pince. Après que l’argent et l’homme aient mystérieusement disparu, cette possession a été retrouvée sur le siège de Cooper à l’arrière de l’avion, plus précisément au 18-E. Ulis affirme que la cravate a été achetée dans un magasin J.C. Penney vers Noël en 1964 pour 1,49 $. 

Bien que les preuves soient actuellement sous garde fédérale, les scientifiques qui les ont examinées ont réussi à extraire plus de 100 000 particules, ce qui pourrait faire la lumière sur l’enquête. 

Ulis raconte que les preuves indiquent que Cooper avait une connaissance du 727 qu’il a détourné et de la région de Seattle. Les travailleurs de Crucible Steel étaient connus pour voyager et rendre visite à leur sous-traitant, Boeing. 

« C’est aussi l’époque, en 1971, où Boeing a connu un ralentissement important, la grande dépression, avec le panneau d’affichage « La dernière personne quittant Seattle, s’il vous plaît, éteignez les lumières » », a déclaré Ulis. « Il est raisonnable de déduire que D. B. Cooper pourrait bien avoir fait partie de ce ralentissement. » 

Ulis admet que ses conclusions ne sont pas encore concrètes. Il ne raye aucun suspect de la liste. Cependant, il croit que d’après ce qu’il a vu, tous les chemins mènent à l’ingénieur de recherche en titane Vince Peterson de Pittsburgh. Vu côte à côte avec une représentation artistique de Cooper, Peterson est décédé en 2002.