Les étranges Tikis des îles marquises…

Dans l’océan Pacifique Sud, dans la partie française de la Polynésie, se trouve un groupe d’îles volcaniques connues sous le nom d’îles Marquises. On peut y voir d’étranges statues appelées Tikis dont certaines donnent l’impression de représenter des créatures d’un autre monde…

Sur l’île de Nuku Hiiva il existe une culture ancestrale. Dissimulées au milieu des jungles luxuriantes et du terrain montagneux des îles Marquises se cachent de nombreuses sculptures anciennes en pierre, méticuleusement fabriquées à partir de tuf volcanique rouge, dont les origines sont enveloppées dans la nuit des temps.

Ces étranges personnages possèdent des traits humanoïdes ou humains, bien qu’avec des traits assez grotesques : leurs yeux sont particulièrement grands, ressemblant à ceux des grenouilles, leur bouche épaisse et large, rappelant également les grenouilles, et ils présentent des bras, des jambes et des organes génitaux entièrement humains.

Ces sculptures sont appelées par les archéologues « tiki », un terme englobant largement les anciennes sculptures en pierre à travers la Polynésie. Le mot lui-même provient de la langue maorie, qui est parlée à Hawaï, où il désigne le premier homme et un demi-dieu dans leur mythologie.

Certaines personnes en voyant ces sculptures n’y voient pas la représentation d’êtres humains. En effet, certains y voient des créatures extraterrestres ou venu d’un autre monde.

Le plus souvent, les statues tiki étaient placées dans des lieux sacrés appelés « meae », souvent entourés de formations de pierre ou de murs. Des rituels sacrés étaient effectués, au cours desquels les individus se paraient de vêtements de cérémonie et présentaient des offrandes de nourriture à ces statues.

La signification de ces statues est aujourd’hui inconnue. Certaines personnes y voient la représentation de Dieux. D’autres la représentation d’entité extraterrestre. On pourrait aussi y voit des créatures aquatiques inconnues. En effet les larges yeux et sur certaines statues des sortes de branchies derrière la tête pourraient donner l’impression d’être devant des profonds tels que les avaient décris Lovecraft.

Le mystère sur ces étranges statues reste encore entier…