L’étrange poussière noire retrouvé dans la sonde OSIRIS-Rex…

Le 20 octobre 2020, OSIRIS-REx est entré en contact avec l’astéroïde Bennu et a recueilli environ 60 grammes de roche résiduelle, des régolithes à sa surface. Le 24 septembre 2023, la sonde est revenue avec ses échantillons ainsi qu’une mystérieuse poussière noire…

La capsule a été examinée et ouverte dans une pièce stérile du Centre spatial Johnson au Texas, tandis que les scientifiques portaient des combinaisons de protection.

Une mystérieuse poussière noire trouvée à l’intérieur de la capsule ouverte recouvrait à la fois le haut du panneau de la capsule et le mécanisme de prélèvement des échantillons. Cette poussière a été appelée « élément non identifié ».

La NASA dit maintenant qu’ils vont étudier cette poussière pour voir si elle provient de la surface de Bennu comme les échantillons ou est entrée à l’intérieur de la capsule par une autre voie. Pendant ce temps, la partie principale de la capsule, qui contient les échantillons de l’astéroïde eux-mêmes, n’a pas encore été ouverte et sera ouverte « dans les prochaines semaines ».

Jusqu’à présent, il a été suggéré que la poussière est le résultat de problèmes lors du prélèvement d’échantillons. L’astéroïde Bennu orbite autour du Soleil et est situé à 81 millions de kilomètres de la Terre. Il ne mesure que 1,5 km de diamètre et on pense qu’il s’agit d’un fragment d’un astéroïde plus grand.

Malgré sa petite taille, l’astéroïde Bennu est considéré comme l’objet le plus dangereux pour la Terre dans le système solaire, car son orbite croise l’orbite de la Terre. On s’attend à ce qu’elle se rapproche dangereusement de la Terre en 2182.

Pour le moment, l’étrange poussière noire n’a pas été encore identifié. Les chercheurs vont analyser cette matière afin de déterminer à quoi nous avons affaire.