L’incroyable histoire du Scharnhorst…

Le Scharnhorst était un navire de guerre Allemand qui servit durant la seconde guerre mondiale. Même s’il était la fierté de la marine, il était aussi un bâtiment maudit…

Dès le départ, ce navire semblait être porté par le malheur. En effet, durant sa construction, il se renversa sur le flanc. Il y eu soixante et un ouvriers de tué et une centaine furent blessé.

Le jour de son lancement, tout le gratin de l’Allemagne était présent. Malheureusement, ne bâtiment avait été déjà lancé. Le Scharnhorst était échoué sur deux barges qui se trouvaient sur son chemin. Pour dissimuler l’embarras, les responsables ont déclaré qu’il avait été lancé secrètement par un système de lancement top secret la nuit précédente.

Durant la bataille de Dantzig, l’un de ses gros canons a explosé, tuant neuf marins et un système aérien défectueux a étouffé douze autres hommes. Le siège d’Oslo n’a pas été sans tragédie. Elle a pris feu et a dû être remorquée en lieu sûr par le Gneisenau.

Le navire fut forcé de retourner au port endommagé. on radar est tombé en panne, ce qui l’a amenée à entrer en collision avec le plus gros paquebot, le SS Bremen, et le gardien qui a sonné l’alarme est mort dans l’accident. Le Brennan a coulé et a été bombardé par des avions britanniques.

Après les réparations, le navire s’est dirigé vers la côte norvégienne. Il entra en collision avec un patrouilleur britannique. La collision a alerté la flotte britannique de l’endroit où la bateau se trouvait. Le cuirassé était suffisamment rapide pour distancer n’importe quel autre de sa classe, mais lorsque le commandant britannique a tenté sa chance et lui a tiré dessus, de travers, à seize mille mètres, le Scharnhorst a été touché dans sa réserve a explosif. 

Sur tout l’équipage, seuls trente-six, sur mille neuf cents hommes, ont survécu. Personne ne sait si le Scharnhorst était maudit ou s’il s’agissait de simples coïncidence, et on ne le sera sans doute jamais…