L’étrange cas de Katherine Hudson…

En 1783 Katherine Husson est admise à l’hôpital de Nottingham qui venait d’être ouvert. Son cas restera l’un des plus étrange de l’histoire de la médecine…

Katherine est née en 1765. A l’âge de dix ans, elle est envoyé vivre avec son grand-père et, pour gagner sa vie, elle devait balayer les bancs et les allées de l’église. Elle avait pris l’habitude de garder dans sa bouche les aiguilles qu’elle ramassait.

Elle avait vu sa mère faire et elle avait reproduit ce comportement. Katherine avait l’habitude de garder les aiguilles dans a bouche et une servante de son grand père lui offrait des cadeaux quand elle avait la bouche remplie d’aiguille.

Katherine avait pris l’habitude de garder des aiguilles dans sa bouche. Mais cette mauvaise manie lui avait abimé les dents. Kathy a commencé à avoir d’autres troubles. Elle ressentait des engourdissement à ses bras et ses jambes. 

Les médecins ne comprenaient pas l’origine de ce problème. Après plusieurs examens, suite à une infection, l’hôpital se rendit compte qu’elle avait des aiguilles sous la peau au niveau des poignets. On lui enleva et ils en découvrir d’autres dans le haut se son bras. Ils les ôtèrent aussi.

Durant deux ans, Katherine fut hospitalisée. On découvrit des aiguilles, des épingles, des morceaux d’os dans les mains, pieds, jambes ains que dans sa poitrine. On fit des extractions de chacun de ces corps étranger. 

Durant des mois elle souffrit d’inflammation. A chaque fois, il s’agissait d’aiguilles parfois profondément enfoncées. Elle développa des infections au niveau de la poitrine. Elle développa aussi des hémorragies à causes des aiguilles.

Elle fut finalement libérée de l’hôpital en 1784. Durant son séjour à l’hôpital, un jeune homme du nom de Goddard s’est rendus à l’hôpital en ambulatoire, avec ce qui est décrit dans les dossiers simplement comme une « plainte dans la tête », à travers laquelle il a perdu un œil. C’était un ami d’enfance de Katherine. iIs redevinrent amis et finalement tombèrent amoureux. 

Goddard épousa Katherine. Ils eurent 19 enfants. Katherine devint factrice. Elle fut une personnalité populaire. Elle vécu heureuse et n’eut plus jamais de souci avec les aiguille.

Est-ce que Katherine s’enfonça les aiguilles dans la peau devenu accro à la douleur, s’agissait-il d’aiguille qui ressortaient après qu’elle les eu avalé? Difficile de savoir…