La mystérieuse femme en bleu…

C’est le 1933 qu’une jeune femme habillée en bleu décède percutée par un train, on ne sera jamais son identifié ni pour quelle raison elle s’était rendu dans la ville de Willoughby aux États-Unis…


C’est le 23 décembre 1933 qu’une jeune femme vêtue d’une jupe bleue marine avec un chemiser blanc se rend à la gare de Geyhound. Elle se rend au guichet afin de se renseigner sur des tarifs de train pour Eerie en Pennsylvanie et Elmira à New-York. Finalement, elle demandera un billet pour Willoughby. Elle semblait nerveuse au moment de cet achat.


Arrivé dans la ville, elle a demandé à un homme un endroit pour dormir et il lui aurait conseillé une pension de famille au centre-ville, celle de Mme Mary Judd. Elle ne laissa pas de nom à l’accueil, mais la propriétaire semble avoir compris qu’elle se prénommait Kate. Notre inconnue se rend dans sa chambre pour dormir, il est 20 h quand elle arrive à la pension.


Le lendemain, Mme Judd lui expliqua comment se rendre à la gare routière, principale ainsi qu’à l’église locale. Après cela, elle s’est dirigée vers les escaliers du porche et s’est dirigée vers le centre-ville vers 11 heures. Elle revint une heure plus tard, elle semblait inquiète. Elle paya sa chambre et quitta les lieux en remerciant la propriétaire.
Un certain nombre de témoins ont aperçu la femme en bleu au sud de la pension, dans une rue qui la conduisait devant le cimetière. Ils ont tous dit qu’elle continuait de marcher jusqu’au bout de la rue, puis, elle s’est engagée dans le bosquet d’érables et a disparu de la vue.


Elle sorti de l’autre côté, là où se trouvait la voie ferrée. Un train en direction de New-York était sur la voie. La jeune fille déposa sa valise et se jeta vers le train en courant. Elle fut projetée sur le sol, morte sur le cou.


Les autorités furent prévenues de la collision et se rendirent sur place. Le corps de la jeune femme était étrangement intact. Aucune trace de blessure ni de sang. Son corps était intact. En fouillant son sac à main, ils ne trouvèrent que de la monnaie et un billet de train de Corry et divers effets personnels, mais rien ne permettant de l’identifier. Aucun élément non plus dans sa valise.


La jeune femme fut autopsiée. On estime qu’elle avait 23 ans. Elle mesurait 1m62 pour 60kg. Elle avait les cheveux bruns et des yeux noisette. Elle serait morte d’une fracture du crâne.


Elle fut enterrée dans un cimetière, un levé de fond permit de lui offrir une pierre tombale sur laquelle est inscrite :


Girl in Blue
Killed by a train
December 24, 1933
Unknown but not forgotten

Finalement, son identité fut découverte en 1993, mais cela ne résolut pas tout. Un certain Ed Sekerak aurait reconnu la jeune fille. Il s’appelait Josephine Klimczak. Mais même en connaissant son identité, personne ne sait pourquoi elle s’est rendue dans cette ville la raison du billet de train ni encore pourquoi elle a voulu se donner la mort. D’ailleurs, on ne sait pas vraiment si elle a voulu se donner la mort ou bien simplement rattraper le train en route…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :