L’étrange rencontre de Herbert Schirmer …

C’est le 3 décembre 1976 que le policier Herbert Schirmer croisa un objet d’une origine inconnue alors qu’il effectuait une ronde à Ashland, dans le Nebraska.


Herbert Schirmer est un jeune policier de 22 ans. Alors qu’il se trouvait sur la route 63, il vit ce qu’il pensa au début être des feux rouges au sommet d’un camion le long de la route 6 qui se trouvait à proximité. Il décida d’arriver à l’embranchement pour voir un peu mieux ces lumières. Il s’est rapproché de ce qu’il pensait être un poids lourd mais il se rendit compte qu’il s’agissait de tout autre chose.


En braquant ses lumières sur l’objet, il découvrit un étrange appareil. Les lumières rouges rayonnantes traversaient ce que Schirmer a décrit comme des « hublots ». Il pouvait clairement voir un OVNI métallique en forme de disque qui flottait à environ deux mètres cinquante au-dessus du sol. L’objet donnait l’impression d’être en métal argenté et possédait une sorte de passerelle sur la circonférence.


L’OVNI a commencé à envoyer des flammes en dessous, alors qu’il s’élevait dans les airs. Schirmer pouvait entendre un son strident, comme une sirène venant de l’objet alors qu’il montait de plus en plus haut. L’OVNI, est ensuite passé au-dessus de sa voiture de police, puis s’est envolé. Schirmer est rentré au poste de police, notant l’heure à 03h00. Cela l’étonna, car il savait qu’il était en patrouille depuis beaucoup plus longtemps que les 10 minutes indiquées. Schirmer a écrit l’entrée suivante dans son journal de bord : « J’ai vu une soucoupe volante à la jonction des autoroutes 6 et 63. Croyez-le ou non ! »


Schirmer a commencé à avoir des problèmes physiques juste après son observation. Il souffrait de maux de tête, se sentait malade. La Commission Condon, située à l’Université du Colorado, et qui enquêtait à l’époque sur des observations d’OVNIS, a entendu parler de l’observation de Schirmer et lui a demandé de venir à Boulder, dans le Colorado.


Le 13 février 1968, Schirmer subirait une hypnose régressive. Lors de cette séance, il se souvint de plusieurs autres éléments. Sa voiture et sa radio seraient tombées en panne au moment de la rencontre. Quand il fut à proximité de l’appareil, un étrange objet blanc serait sorti et aurait communiqué avec lui. D’après son témoignage, l’entité lui aurait dit qu’ils étaient amicaux et qu’ils étaient à cet endroit ce jour-là afin de recharger leur appareil avec les lignes électriques. Ils lui auraient aussi dit qu’ils avaient une base sur la planète Vénus.


D’après les médecins, le policier était sincère lors de ses déclarations. Il disait la vérité. Difficile de penser qu’un jeune homme comme lui aurait pris le risque de monter un tel mensonge alors que cela faisait peu de temps qu’il était dans la police, cela aurait ruiné sa carrière. Son témoignage est assez similaire à d’autres lors de rencontres rapprochées. Tout laisse penser que ce soir-là Schirmer a bien rencontrer des entités extraterrestres…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :