Les étonnantes pluies de pierres…

Dans le domaine du paranormal, il existe de nombreux phénomènes dont l’origine est inconnue et qui ont été l’objet de nombreux témoignages dignes de fois tel que les pluies de pierres…

Pour de nombreux spécialistes dans le domaine du paranormal, les pluies de pierres seraient liées aux phénomènes de poltergeist. En effet, il s’agit de déplacement d’objet sans qu’il y ait d’intervention humaine. Ce phénomène serait donc lié à des phénomènes de hantises. Autrefois certains y voyaient aussi la possibilité d’une malédiction ou bien d’un mauvais sort qui aurait été lancé par une sorcière.
Il existe de nombreux témoignages de ce phénomène.

Au XIe siècle, un moine chroniqueur raconte qu’une maison, près du château de Joigny, était le théâtre d’étranges phénomènes. En effet, durant trois ans, des pierres de taille et de formes différentes tombaient à l’intérieur de la maison. Le phénomène pouvait se passer de jour comme de nuit. Étonnamment, ces pierres n’endommageaient rien et n’auraient blessé qu’une seule personne.

En 1846, une maison située rue Racine à Paris était bombardée chaque fois par des pierres. Celles-ci brisaient les portes, les fenêtres le toit et le plancher. Le propriétaire, un certain M. Lerrible, déposa une trentaine de plaintes. Des policiers, et même le commissaire de police se rendirent sur place. Des agents restèrent à surveiller le secteur, mais personne ne découvrit la moindre explication. Au bout de trois semaines, le phénomène s’arrêta tout seul sans que quoique ce soit ait permis d’expliquer ce qui s’était passé. Pour les médias de l’époque qui s’emparèrent de l’affaire, il ne s’agissait que d’une supercherie et que c’était le propriétaire des lieux qui était responsable du phénomène. Pour d’autres, le responsable aurait été arrêté et emprisonné. Mais il semblerait qu’il n’y ait pas eu plus d’explication.

Du mois de mai au mois de septembre 1963, la clinique du docteur Cuénot à Arcachon est aussi victime d’un phénomène similaire. Des membres du personnel, mais aussi des patients, reçoivent des pierres. Les autorités ont été contactées, mais le commissaire n’a pas considéré que cette affaire était de son ressort. Le professeur Robert Tocquet se rendit sur place. D’après lui, ce phénomène était lié à la présence d’une jeune fille atteinte de névrose. Lors de son départ, le phénomène s’arrêta.

Contrairement aux cas de poltergeist classique, il n’y a pas systématiquement la présence d’un adolescent ou d’un enfant, sauf dans la dernière affaire. Ici, les phénomènes sont localisés à un bâtiment sans qu’une personne serve de catalyseur. Elles peuvent toucher l’extérieur ou bien être projeté à l’intérieur.

Dans les cas de poltergeist, se sont des objets présents qui sont projetés ou déplacé dans les habitations. Ici, les pierres semblent arrivées de nulle part et tomber ou être projeté dans les maisons ou sur les maisons. Beaucoup de témoins sont dignes de parole et n’ont rien pu découvrir malgré leurs investigations.

D’où viennent ces pierres ? Qu’est-ce qui les projettent ? Un esprit, une personne ayant des capacités de psychokinésie, une malédiction ou bien un mauvais sort ? Difficile de vraiment savoir, mais il s’agit d’un des phénomènes les plus impressions qui aient pu être observées.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :