Le terrible Loup-Garou de Wittlich…

Cette curieuse affaire remonte aux guerres napoléoniennes, une femme aurait maudit un ancien soldat qui serait devenu un loup-garou…

Thomas Johannes Baptist Schwytzer est un déserteur de l’armée suite à la marche sur Moscou de 1812. Il se serait enfui de sa région d’Alsace et aurait commencé à vivre de larcin avec d’autres déserteurs de l’armée russe. C’est en traversant le village de Wittlich en Allemagne qu’il serait passé près d’une ferme isolée. C’est en commençant à piller qu’ils furent découverts par le fermier. Rapidement, les soldats le tuèrent ainsi que ses fils. La femme fut blessée elle aussi à mort. Avant de mourir, elle dit à Thomas qu’à partir de maintenant et toutes les nuits de pleine lune celui-ci se changerait en loup.

Les semaines passèrent et notre soldat devint de plus en plus violent. Il attaquait, tuait, violait sans aucune inhibition. Même ses compagnons le fuirent, il était devenu trop dangereux et sans aucune pitié. Thomas s’enfonça seul dans les forêts.
Un soir, il commença à espionner une jeune femme, Elizabeth Beierle. Ses pulsions sanglantes le poussèrent à la violer.

Quelques jours plus tard des villageois se réunir afin de mettre fin à ses agissements. C’est en plein cœur d’une forêt qu’ils découvrirent son campement près du village de Morbach. Il fut rapidement mis hors de nuire. Le groupe le tua et il fut enterré à une croisée de chemin sous un tombeau. Sur celui-ci, ils placèrent une chandelle qui ne devait jamais être éteinte sous peine de voir le loup-garou revenir…

Neuf mois plus tard, Elizabeth mit au monde un fils, elle l’appela Martin. Ses descendants vivent toujours dans la région de Morbach sans pour autant qu’aucun autre cas de lycanthropie se soit produit…

Jusqu’en 1988…

Durant la guerre froide plusieurs bases militaires ont été installé en Allemagne. L’une d’elle se trouve près de la ville de Morbach. Le temps a passé, mais tout le monde connaît la légende et les soldats qui vivent près de là aussi. Un soir, un groupe de la police militaire passait près du tombeau, ils se rendirent compte que la flamme était éteinte. Ils commencèrent à plaisanter sur l’histoire du loup-garou et rentrèrent à la base sans se soucier de quoique ce soit.

Mais, un peu plus tard dans la nuit, les alarmes de proximités se mirent en marche. Les gardes se rendirent sur place et découvrir une créature ayant l’apparence d’un loup et se tenant sur ses pattes arrière. L’animal mesurait un peu plus de deux mètres trente de haut. Le loup-garou s’enfuit rapidement. Les gardes voulurent suivre sa trace, mais les chiens refusèrent de suivre la piste, pris de peur panique.

La légende perdure et la flamme est depuis allumée… Au cas où…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :