Les vampires de Meduegna…

C’est en 1726 en Serbie, que cette terrifiante affaire se déroule, tout commence par un homme, appelé Arnold Paole, qui affirmait avoir été mordu par un vampire…

C’est durant une période de peste que Paole vivait dans la petite ville de Meduegna. Il affirmait que quelques années auparavant, il aurait été attaqué par un vampire. Mais il aurait pu se soigner lui-même en mangeant la terre du vampire et en se couvrant de sang. Malheureusement pour Arnold, en 1726, il tomba d’un chariot et décéda sur le coup…

Quelques temps après son enterrement, des villageois ont commencé à affirmer qu’il avait été attaqué par Paole. Les attaques se déroulaient de nuit, mais le plus étrange, c’est qu’à chaque fois, la victime de l’attaque mourrait quelques jours après. Les attaques se déroulaient de nuit, mais le plus étrange, c’est qu’à chaque fois, la victime de l’attaque mourrait quelques jours après.

La tombe fut ouverte environ quarante jours après le décès d’Arnold. De façon incroyable, le corps était totalement intact. Ses cheveux et sa barbe avaient continué de pousser et on pouvait voir du sang frais s’écouler de sa bouche et sur ses vêtements comme s’il venait d’agresser quelqu’un.

Les habitants du village furent pris de panique. Voyant cela, ils plantèrent un pieu dans le cœur du supposé vampire. À cet instant un cri effroyable sortie de sa bouche. Certain qu’il s’agissait d’un mort-vivant, ils brûlèrent le corps, et firent de même avec les quatre autres victimes.

Tout semblait être revenu à la normal quand cinq quand plus tard, une nouvelle série de morts mystérieuses se déroula. Pour les villageois, la première victime de cette nouvelle série de mort était la responsable. Cette femme s’appelait Miliza, elle racontait avant sa mort avoir mangé deux moutons qui avaient été tués par des vampires. Pour les paysans, elle avait forcément été infectée. Ils pensèrent qu’Arnold Paole avait transmis le virus aux corps de mouton et avait infecté Miliza.
Un groupe de villageois ouvrit un conseil et ils décidèrent de contacter l’armé afin d’obtenir de l’aide. Les militaires leur envoyèrent un certain Glaser, un spécialiste des maladies infectieuses. Celui-ci se rendit sur place et fit exhumer le corps des victimes. Les corps étaient en parfait état, comme dans le cas d’Arnold. De plus, du sang s’échappait aussi de leur bouche.

Peu de temps après, une deuxième commission composée de 3 chirurgiens militaires, dont l’un était le docteur Johann Flückinger, ainsi que de plusieurs autres officiers de l’armée ont été envoyés pour enquêter.

Ils ont également constaté que plusieurs des corps les plus âgés ne s’étaient pas décomposés et que leur poitrine et d’autres organes étaient remplis de sang frais. Les chirurgiens ont résumé leurs conclusions en déclarant que les corps étaient en réalité « vampiriques ».

Les vampires présumés ont eu la tête coupée et le corps brûlé. Les autres ont été réinhumés dans leurs tombes.

Les attaques semblèrent s’arrêter après cette affaire. Il y a souvent un lien entre le vampirisme et la peste. Les connaissances médicales de l’époque ne comprenaient pas la cause de certaines morts et certains symptômes pouvaient ressembler à un manque de sang, provoqué peut être par des vampires…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :