L’incident de Marshall County…

Cette étonnante affaire remonte au 27 août 1979. Un ovni serait entré en collision avec une voiture de Police…

Val Johnson est un shérif-adjoint dans le comté de Marshall aux États-Unis. Le soir du 27 août 1979, il effectue une patrouille de routine sur la route nationale 5 à bord de son véhicule de service. Vers 1 h 40 du matin, il approche de l’intersection avec la nationale 220. Là, il aperçoit une lumière vive sur sa gauche. Il pense tout de suite à un avion de contrebandier. En effet, à l’époque, de nombreux avions de trafiquant de drogue sillonnaient la région.

Le shérif-adjoint décide de s’approcher afin de se rendre compte par lui-même de ce qui se passait. Il se dirige vers la lumière sans informer sa hiérarchie. Il prend la route 220 et, soudain, la lumière fonce vers lui. D’après le témoin, en moins d’une seconde l’objet est sur lui.

Val racontera plus tard avoir entendu son pare-brise se briser juste avant de perdre connaissance. Vers 2 h 19, il reprend conscience, il souffre d’une terrible douleur aux yeux. Il demande de l’aide et c’est l’agent Everett qui arrive sur place. Il retrouve la voiture et son conducteur dans le fossé. Le sheriff-adjoint est toujours au volant. Il est désorienté et en état de choc. Quant à la voiture, son pare-brise est cassé et présente trois impacts, son phare gauche est brisé. Sur le capot, on peut voir une bosse de forme circulaire. Deux des trois antennes du véhicule ont été pliées.

L’adjoint est envoyé à l’hôpital Warren. Ses yeux ont subi une brûlure due à une exposition à une très forte source de lumière. L’élément le plus étrange est un retard de quatorze minutes sur la montre du sheriff et celle de la voiture. Celui-ci affirmera avoir réglé les deux horloges à 1 h du matin ce soir-là au poste de Police. La batterie avait été entièrement vidée et n’a jamais pu être rechargée.

La théorie officielle est que la voiture ait été frappée par une foudre en boule. Mais un examen par des ufologues démontre qu’un objet a touché la voiture. En effet, les marques n’ont pu être faites que par un choc et une foudre en boule n’est que de l’électricité. De plus, le sheriff-adjoint ne présente aucune marque de brûlure.

Difficile de savoir ce qui a provoqué cette collision. En effet, les marques n’ont pu être faites que par un choc et une foudre en boule n’est que de l’électricité. Les quatorze minutes de décalage sont souvent des indices de la preuve d’enlèvement par des extraterrestres. Que s’est-il ce soir-là ? On ne connaîtra probablement jamais la vérité…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :