Spiritisme

La terrifiante histoire d’Esther Cox…

Tout commence en août 1878, Esther Cox est une adolescente sans histoire qui vit avec sa famille dans une maison d’Amherst en Nouvelle-Ecosse. Esther dormait avec sa sœur dans la même chambre quand tout à coup, la jeune fille est prise de spasme. Quelques instants plus tard son corps semble se gonfler, sa température monte et redescend. Les draps et les couvertures sont projetés dans les airs et les meubles ont commencé à glisser sur le sol.

À partir de cette nuit-là, la jeune femme a été tourmentée pratiquement toutes les nuits. Des lettres apparurent à certains moments disant « Esther Cox vous êtes à moi pour mourir ». Des bruits et des sons étranges. Des cris et des hurlements retentirent sous le lit de la jeune fille et, un peu plus tard, du toit de la maison. Les bruits étaient tellement forts qu’ils pouvaient être entendus à deux cent mètres à la ronde.
Les parents essayèrent de découvrir le fin mot de l’histoire, mais en vain. Ils firent venir le médecin de la famille qui fut témoin des sons étranges ainsi que des écritures sur les murs.
Les phénomènes allèrent crescendo, l’activité se répandit dans toute la maison, des objets ont commencé à voler dans la maison. Une fois Esther fut poignardée par un couteau qu’aurait volé jusqu’à elle. Lorsque l’on lui enleva la lame, le couteau fut arraché et revint se planter dans la blessure.
L’histoire de cette famille se rependit dans la ville, et certaines personnes pensaient qu’il s’agissait d’une supercherie et se moquait de la famille Cox, d’autre par contre pensaient à la présence d’un poltergeist. Un prêtre fut invité dans la maison et fut le témoin d’un seau d’eau en train de bouillir sur la table de la cuisine sans aucune intervention. Des scientifiques se rendirent sur les lieux sans trouver d’explication rationnelle.
L’étrange activité paranormale dura un peu plus d’un an. Bizarrement, l’activité était surtout intense lorsqu’Esther était présente dans la maison. Walter Hubbell, un enquêteur se rendit dans la maison durant six semaines, il fut lui aussi témoin des phénomènes sans que la famille soit présente. Il fit de nombreuses conférences et écrivit un livre avec des témoignages de personnes ayant vu les phénomènes.
Il semble que l’activité paranormale se déroulait surtout lorsque la fille aînée était présente. On apprit qu’elle avait été agressée par un ami de la famille quelque temps avant le début de l’activité du poltergeist. Le traumatisme lié à cette agression pourrait expliquer cette histoire. En effet, il semblerait que ce type de hantise soit souvent lié à l’adolescence et avec un tel traumatisme la force psychique de la jeune fille aurait pu déclencher ces phénomènes. Le fait que l’activité se produisait le plus souvent lors de sa présence confirme cette hypothèse… Cette affaire est une des plus documenté de cette époque, mais reste pour le moment sans explication.

Publicités

Catégories :Spiritisme

Tagué:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.