Une mystérieuse créature de six mètres échouée sur une plage anglaise

Le 5 janvier 2024, un habitant de New Brighton, près de Liverpool, a fait une découverte surprenante en se promenant sur la plage. Il a aperçu la carcasse d’une créature marine de six mètres de long, qui ressemblait à un requin sans nageoires ni tête.

La créature a suscité la curiosité et l’effroi des internautes, qui ont proposé diverses hypothèses sur son identité. Certains ont évoqué une sirène, un démon, un alien ou une chèvre. D’autres ont suggéré qu’il s’agissait d’un dauphin, d’un lièvre de mer ou d’un arthropode éteint.

Mais la vérité est moins fantastique. Selon les experts, il s’agit en fait d’un requin-pèlerin, l’un des plus gros poissons du monde, qui peut atteindre douze mètres de long. Ce requin est inoffensif pour l’homme, car il se nourrit de plancton. Il est protégé par la loi, car il est menacé par la pêche et la pollution.

Le requin-pèlerin a perdu ses nageoires et sa tête à cause de la décomposition, qui commence par ces parties du corps. C’est pourquoi il a pris cet aspect étrange et méconnaissable. Ce n’est pas la première fois qu’un requin-pèlerin échoué provoque la confusion. En 2013, un spécimen de quatre mètres avait été trouvé sur une plage du Mexique, et avait été surnommé le “monstre d’Alien” par les médias.

Les requins-pèlerins sont de plus en plus observés sur les côtes ouest du Royaume-Uni, notamment en Écosse, où ils viennent se nourrir pendant l’été. Les autorités locales appellent la population à respecter ces animaux, et à ne pas les déranger, les poursuivre, les nourrir ou les toucher en cas de rencontre.

Les requins-pèlerins sont des créatures fascinantes, qui méritent notre admiration et notre protection. Ils ne sont pas des monstres, mais des merveilles de la nature.