Suite et fin ? de l’affaire d’Atacama…

En 2003, une petite créature humanoïde avait été découverte dans le désert d’Atacama, ce n’est qu’en 2023 que la conclusion de cette histoire a été donné…

Les résultats ont été publiées début 2023, l’ADN de la créature d’Atacama était humain et non extraterrestre. Les chercheurs ont également identifié des mutations dans sept gènes impliqués dans la croissance et le développement humains.

Garry Nolan, un immunologiste basé à l’Université de Stanford à Palo Alto, en Californie, en a déduit que l’ADN d’Ata provenait d’un être humain et non d’un extraterrestre.

Il reste toutefois des zones de mystères. En effet les difformités ainsi que son apparence sont des plus étranges. Les chercheurs vont continuer a étudier le corps.

Des mutations pourraient expliquer pourquoi Ata avait une si petite taille et une structure osseuse anormale. Les scientifiques ont conclu qu’Ata était très probablement un fœtus humain décédé avant ou peu de temps après la naissance et souffrant de dysplasie squelettique sévère.

Steven Greer, un ufologue, a affirmé qu’Ata n’était pas un humain déformé, mais quelque chose d’entièrement différent. Il a fait valoir que les caractéristiques d’Ata étaient trop inhabituelles pour être expliquées uniquement par des mutations génétiques. Il a également suggéré qu’Ata pourrait être un hybride entre un humain et un extraterrestre.

Si son ADN est bien humain, pour le moment l’étude continue afin de savoir ce qui a pu arriver à ce petit être…