La rencontre de Bahia Blanca en Argentine…

', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { twitter: {via: ''}}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('twitter'); } }); jQuery('#facebook').sharrre({ share: { facebook: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons:{layout: 'box_count'}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('facebook'); } }); jQuery('#pinterest').sharrre({ share: { pinterest: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { pinterest: { description: 'La rencontre de Bahia Blanca en Argentine…',media: 'https://mysterium-incognita.com/wp-content/uploads/2019/08/pexels-photo-1670977.jpeg' } }, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('pinterest'); } }); jQuery('#linkedin').sharrre({ share: { linkedin: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { linkedin: { description: 'La rencontre de Bahia Blanca en Argentine…',media: 'https://mysterium-incognita.com/wp-content/uploads/2019/08/pexels-photo-1670977.jpeg' } }, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('linkedin'); } }); });

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Max Planc dit :

    Visiblement même chez les ET le clignotant rouge est synonyme d’alarme ou de dysfonctionnement.
    Ça nous fait au moins un point commun.

    Dans l’affaire de Varginha en 1996 les militaires qui ont touché les ET ont aussi eu de gros problèmes de santé ce qui laisserait à penser que sur d’autres planètes la vie telle que nous la connaissons est surement très différente de la nôtre.
    Le milieu dans lequel elle prolifère pourrait être radioactif, acide ou que sais-je encore.

    Sur terre nous avons des exemples de bactéries anaérobies qui survivent dans des milieux très chaud ou acide (sources chaudes, lacs volcaniques) ou de champignons dans un milieu radioactif comme à Tchernobyl.

    Si cette vie continue à évoluer peut être que dans des milliers d’années nous pourrions voir le vivant se transformer et l’humain disparaitre si ce n’est pas déjà fait.

    Max

  2. Reips dit :

    Je vais paraitre pessimiste mais…déjà que rien n’est sûr pour nous à horizon de 2100, pas sûr qu’il reste un humain pour constater ce que sera la terre dans 1000 années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exit mobile version