L’ovni sous-marin filmé au large de Miami…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Max Planc dit :

    Je me méfie des photos ou vidéos publiées par Scott Waring, on ne peut pas dire que cet objet se déplace énormément et rapidement.
    De plus cette lueur n’est apparemment pas très grande, sur le ponton à gauche on a l’impression de voir fugacement par instants, malgré la médiocre qualité de la séquence, ce qui ce rapproche d’une canne à pêche ou d’une antenne.
    Cela m’amène à penser qu’il pourrait s’agir d’une maquette de sous marin radio commandée.
    un exemple : https://www.helicomicro.com/2018/01/14/powervision-powerray-le-test/

    Vers 0:56 on aperçoit une petite lueur sur la gauche qui disparait par la suite et que certains qualifieraient de second OVNI, sans doute s’agit-il du reflet d’un projecteur situé sur la berge.

    Pour info :

    Un programme de sous marin utilisant la supercavitation était en phase de test il y a de nombreuses années.

    Le sous-marin utilise le phénomène connu sous le nom de supercavitation.
    La supercavitation est le processus par lequel un objet se déplace si rapidement dans l’eau qu’il crée une bulle de gaz autour de lui, éliminant presque toute résistance.
    Libéré de la traînée élevée de l’eau, l’objet est libre de se déplacer à des vitesses beaucoup plus élevées que celles qu’il pourrait atteindre autrement.
    La supercavitation est connue depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et les Soviétiques ont réussi à créer une torpille qui utilise la supercavitation pour se déplacer à grande vitesse, mais jusqu’à présent, personne n’a réussi à transposer cet effet à la taille d’un sous-marin entier.
    Le programme de la DARPA (l’agence de recherche et de développement du Pentagone) pour les besoins de l’US Navy, annoncé pour la première fois en 2006, a finalement atteint la phase de test.
    Electric Boat, la société chargée de concevoir l’Underwater Express, produit un modèle à l’échelle du quart de ce sous-marin rapide, qui a été testé l’année 2007 au large des côtes de Rhode Island.

    Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *