La curieuse découverte de Lacédémon…

Si Sparte est connu pour son armée, son histoire est beaucoup moins connu, principalement par le manque de source, en effet aucun document écrit du peuple de Sparte n’a été trouvé.

Si pour beaucoup Sparte était une cité, il s’agissait d’un état d’environ 8500 kilomètre carré. La ville principale s’appelait Sparte mais elle était surnommée Lacédémone en référence à Lacédémon qui fonda la cité. Peu de restes de cette cité ont mis à jour, mais plus récemment, en 2007, le Docteur Theodoros Spyropoulos aurait fait une surprenante découverte durant des fouille. En effet le professeur d’archéologie faisait des excavations afin de trouver des ruines de la ville de Pellana, mais finalement au lieu de cette ville il aurait mis à jour des vestiges de Lacédémone.

Certaines preuves lui ont permis de déterminer qu’il s’agissait de cette ville, parmi ces éléments il aurait mis à jour un tombeau de forme circulaire ayant plusieurs niveaux et recouvert de bloc de roche. Le professeur a tout de suite émis l’hypothèse qu’il serait en présence de la tombe de Ménélas et d’Hélène. En plus de cette sépulture il aurait mis à jour des ossements humain d’un homme mesurant entre deux mètres et deux mètre cinquante. A côté de cette tombe il aurait découvert des murs de tailles cyclopéennes qui, toujours selon lui, aurait été les ruines du palais royale.

Un vidéo a été fait pour montrer une partie des fouilles…

De nombreux objets auraient été découvert dans les reste de Lacédémone tous datant de l’époque de Mycènes. Un autre élément intéressant est la découverte de textes ayant des caractères très anciens, bien avant la date où l’on pensait que l’écriture grecque n’ait apparut. Si à l’origine les chercheurs pensaient que l’alphabet grec dérivait de l’alphabet phénicien, il semblerait, si cette découverte est authentique, que son origine soit différente.

Ces trouvailles pourraient changer beaucoup de chose quant à l’histoire de la Grèce et de Sparte. Mais, malheureusement, à la fin de la saison de fouille la zone a été bouclé. Au départ la raison était de préserver le site, mais il semble depuis que personne ne va reprendre les fouilles. Il semble que depuis le gouvernement grec ait totalement bloquer les recherches. S’il est possible que les problèmes soient lié à des problèmes de budget, d’autres pensent que le pays ne voudrait pas que certaines informations soient divulguées. Il s’agirait surtout d’histoire de propagande historique, comme certains pays le font. Il est dommage que de tel pratique existe encore et dommage aussi de ne pas pouvoir en savoir plus sur cette très intéressante découverte. Il ne reste qu’à espérer que finalement le chantier de la ville de Lacédémone rouvre ses portes…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :