La maudite ville de Dudleytown…

Cette curieuse histoire commence à l’époque d’Henry VII, au moment où la ville de Dudleytown est fondée. Une terrible malédiction aurait été lancée sur les habitants de cette cité…

C’est au début des années 1740 que la ville de Dudleytown est fondée par Barzillai Dudley et Abiel Dudley. Edmund Dudley retourna en Angleterre et fut condamné à être décapité pour avoir comploté contre le roi Henry VII d’Angleterre. Certaines personnes pensent qu’en plus de sa mort, une sorte de malédiction se serait produite sur lui, sa famille et sur la ville qu’il avait fondée…

En effet, l’un de ses frères resté sur le nouveau continent devint fou. En 1872, Mary Cheney et Harriet Clarke, deux femmes de la ville seraient devenues elles aussi folles et se seraient pendu. Harriet Clarke racontait avant sa mort qu’elle avait des visions du démon. Un autre habitant devint fou. 

Petit à petit, les habitants quittèrent la ville. Cependant, John Brophy a décidé de garder sa famille là-bas, même si tous les autres étaient partis. Malheureusement pour lui, cette décision fut funeste.

En quelques mois, sa vie changea totalement. Sa femme décéda et immédiatement après l’enterrement, ses deux enfants seraient partis dans les bois et ne furent jamais retrouvés. La maison de Brophy prit feu peu de temps après et John disparu à son tour…

La ville était devenue une ville fantôme…

À la suite du décès du dernier résident, le Dr Clarke a acheté un grand terrain dans la région et est devenu officiellement propriétaire de Dudleytown, ou du moins de ce qui restait de Dudleytown.

La légende prétend que l’homme y a laissé sa femme pendant quelques jours et est revenu la trouver complètement folle. Après avoir hurlé sur les créatures dans les bois, elle s’est suicidée dans leur maison.

Quelques années plus tard, l’homme se remaria et construisit une nouvelle maison pour sa nouvelle épouse. Avec un groupe d’amis, le couple a formé la Dark Entry Forest Association. Avec la destruction des arbres et des forêts à travers le pays, ils espéraient préserver la terre ici. Clarke et sa seconde épouse sont décédés dans les années 1940, mais leurs descendants habitent toujours à proximité. 

Depuis, la ville appartient toujours à l’association. L’entrée dans la ville est maintenant interdite. Depuis, plus aucun événement étrange ne s’y déroule et il semble que les autorités fassent leur possible pour que personne n’y revienne. De fortes amendes servent à dissuader les touristes de venir… 

Publicités

  4 comments for “La maudite ville de Dudleytown…

  1. 23 juillet 2019 à 8 08 00 07007

    Je vais éviter cet endroit pour les vacances…

    J'aime

  2. Reips
    23 juillet 2019 à 18 06 01 07017

    Pas d’analyses toxicologiques sur les lieux ? L’endroit est-il situé près d’une zone (ancienne) volcanique ? Possibles émanations de gaz ?

    J'aime

    • 26 juillet 2019 à 21 09 21 07217

      Je n’ai malheureusement pas trouver grand chose de plus sur cette histoire. Mais en effet une activité volcanique ou des gaz pourraient générer des comportements étranges

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :