L’étonnant kidnapping du révérend Robert Kirk…

Cette incroyable histoire date du XVIIe siècle, le révérend Robert Kirk aurait été enlevé par le peuple féerique au moment de sa mort…

Robert Kirk a vécu en Écosse, son ministère se trouvait à Balquhidder. Il était né et à vécu dans le région d’Aberfoyle. Déjà tout petit sa vie était baignée dans les mythes et croyances. Si une grande partie de la population était catholique, le peuple restait imprégné par les légendes du petit peuple et bon nombre de personne croyait dans les Elfes, les fées et lutin. Le révérend était passionné par ces histoires et avait passé une bonne partie de sa vie à répertorier des témoignages de personnes ayant eu affaire a ces créatures féeriques.

D’après les croyances de l’époque, les créatures féeriques se trouveraient dans la hiérarchie entre les hommes et les anges. Il s’agirait de créatures la plupart du temps invisible. Pour beaucoup de personnes vivants en Écosse, l’existence de ces êtres ne faisait aucun doute. Robert Kirk se servit de ces témoignages pour écrire un livre intitulé “The Secret Commonwealth of Elves, Fauns, and Fairies.”. D’après la légende, le petit peuple n’aurait pas apprécié qu’on divulgue des informations sur eux.

Au lieu de mourir, comme le dit la version officielle, le 14 mai 1992, le révérend aurait été enlevé par des êtres féeriques. Il aurait été retenu captif dans une colline de fées près de l’église d’Aberfoyle.

C’est dans un livre de 1812 qu’un texte aurait donné des détails de sa disparition :

alors que le révérend Robert Kirk marchait un soir en chemise de nuit sur une… Monture de fée située à proximité du manoir… Il se laissa tomber dans ce qui semblait être une crise d’apoplexie que les nons éclairés pourrait prendre pour un décès, tandis que les plus intelligents le savaient être évanouis sous l’influence surnaturelle du peuple dont il avait violé l’enceinte. Peu de temps après ses funérailles (il) est apparu dans la robe dans laquelle il était décédé.

Un homme voulant faire baptiser son enfant aurait entendu le révérend lui dire qu’il reviendrait sous la forme d’un fantôme. Lorsque les gens le verront, il faudrait envoyer un poignard au-dessus de sa tête afin qu’il revienne au royaume des vivants. L’esprit de Robert Kirk serait apparu au baptême mais son apparence était tellement effrayante que personne ne réussit à lui lancer le poignard. Le fantôme serait reparti et plus personne ne le vit.

Au vingtième siècle la légende à perdurer. Pour beaucoup, la tombe du révérend est vide et ne contient que des pierres. Il vivrait encore avec les fées en attendant d’être libéré. Une légende locale raconte encore qu’au-delà du vieux kirk se trouve la colline très boisée de Doon, où se trouverait un pin situé au sommet. Ce pin serait l’incarnation du révérend après avoir été chassé par les fées. Cet arbre aurait le pouvoir d’accorder des vœux à ceux qui en font le tour trois fois…

Publicités

Étiquettes :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :