Les mystérieux ovni du révérend William Gill…

', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { twitter: {via: ''}}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('twitter'); } }); jQuery('#facebook').sharrre({ share: { facebook: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons:{layout: 'box_count'}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('facebook'); } }); jQuery('#pinterest').sharrre({ share: { pinterest: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { pinterest: { description: 'Les mystérieux ovni du révérend William Gill…',media: 'https://mysterium-incognita.com/wp-content/uploads/2021/07/Pere-gill-croquis-.jpg' } }, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('pinterest'); } }); jQuery('#linkedin').sharrre({ share: { linkedin: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { linkedin: { description: 'Les mystérieux ovni du révérend William Gill…',media: 'https://mysterium-incognita.com/wp-content/uploads/2021/07/Pere-gill-croquis-.jpg' } }, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('linkedin'); } }); });

Le 26 juin 1959, le missionnaire William Bruce GIll, un prêtre anglican, affirme avoir vu un étrange objet volant…

C’est le 26 juin 1958 que le révérend William Gill raconte avoir vu un objet des plus étrange comme il explique. L’homme se trouvait en mission en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il raconte avoir vu un objet circulaire avec des sortes de jambes qui dépassait de sa partie basse. Il y avait une sorte de rayon bleu qui brillait dans le ciel. Il raconte aussi qu’il aurait vu quatre silhouette étrange sur le pont supérieur. L’engin serait reparti dans les nuages une dizaine de minutes après. L’objet serait redescendu une heure plus tard avant de disparaître.

Ce témoigne est déjà étrange, mais le lendemain un autre objet identique serait apparu. Cette fois, le père Gill n’était pas seul. Il y avait des habitants de la régions, des techniciens médicaux et d’autres personnes. 

Le 24 novembre 1959, au Parlement fédéral, E.D. Cash, un député libéral d’Australie-Occidentale, a demandé au ministre de l’Air, F.M. Osborne, si son département avait enquêté sur les témoignages. Mais aucune enquête n’avait été effectué. La RAAF n’avait pas non plus enquêté sur cette étrange affaire.

Les témoins semblent être des sources fiables. Difficile de dire toutefois ce qu’ils ont réellement vu… Comme souvent sans enquête ni plus d’informations on peut difficilement se faire une opinion. L’objet reste assez différent de ce que l’on a pu connaître dans d’autres affaires.

Extraterrestre ou autre chose? A vous de voir…

', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { twitter: {via: ''}}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('twitter'); } }); jQuery('#facebook-footer').sharrre({ share: { facebook: true }, template: '', enableHover: false, enableTracking: true, buttons:{layout: 'box_count'}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('facebook'); } }); });

You may also like...

2 Responses

  1. Max Planc dit :

    Le rapport mentionne que les 4 occupants de l’appareil étaient sur le pont supérieur mais aucune précision quand à savoir s’ils étaient à l’air libre ou sous un dôme de protection.
    Alors rayon porteur ou projection holographique la question demeure posée.
    Les autorités, n’ayant pas enquêté sur le sujet, ont tout fait pour discréditer les observateurs allant même jusqu’à prétendre que les indigènes étant illettrés tout ceci n’était qu’une hallucination.
    Aujourd’hui encore ce mystère n’a toujours pas trouvé d’explication.

    Max

  2. hollowsoul dit :

    Il n’y a eu que peu de détails sur cette affaire. Je pense qu’à l’époque les témoins n’ont pas voulu trop s’exprimer sur ce qu’ils avaient vu de peur du regard des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile