Les terrifiants Melon Heads…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Max Planc dit :

    Une autre histoire circule au sujet de cette affaire:

    « Les autorités locales nient l’existence des « têtes de melon »

    Au lycée de Wickliffe, au milieu des années 60, nous avons entendu une version différente de l’histoire des têtes de melon. Des enfants circulaient en voiture un jour et ont vu une tête de melon qui les observait du côté d’une route de campagne. Ils se sont arrêtés et la tête de melon a couru dans les bois. Ils s’enfoncèrent dans les bois et arrivèrent à une vieille ferme.

    Sur le porche étaient assis un couple d’âge moyen et plusieurs Têtes de Melon. Les enfants ont demandé ce qui se passait et l’homme a expliqué qu’il avait été un scientifique nucléaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, il s’est marié mais l’exposition aux radiations a fait que tous ses enfants sont nés avec des têtes de melon. Le gouvernement lui a donné beaucoup d’argent pour qu’il garde le silence et a acheté cette ferme isolée où ils pouvaient vivre leur vie à l’abri des regards indiscrets. Il a demandé aux enfants de ne dire à personne ce qu’ils avaient vu et de ne jamais revenir.

    Quelqu’un a raconté cette histoire lors d’une fête pendant l’été 1964. Quelqu’un d’autre pensait savoir où vivaient les Melon Heads, alors nous nous sommes tous entassés dans des voitures et sommes partis à leur recherche. Nous avons été arrêtés par la police à Waite Hill. Quand ils ont découvert où nous allions, ils nous ont sermonnés sévèrement en nous disant que ces choses n’existaient pas et que nous devions dire à tous nos amis que les Melonheads n’existaient pas. On nous a emmenés au poste de police, où nous avons dû appeler nos parents pour qu’ils viennent nous chercher.

    Nous étions tous d’accord pour dire que la police avait tellement essayé de nous convaincre qu’il n’y avait pas de têtes de melon qu’il devait y avoir des têtes de melon. Si ce n’est pas le cas, pourquoi la police était-elle si contrariée par le fait que nous les recherchions ?  »

    Des vidéos circulent sur le net .

    Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *