Les étonnants artefacts de Tucson…


C’est en 1924 que Charles Manier et son père découvre plusieurs artefacts étranges. En tout ils mettront au jour une trentaine d’artefact religieux dont l’origine est inconnue…


Le 13 septembre 1924, Charles Manier et son père s’arrêtent pour examiner d’anciens fours à chaux en conduisant au nord-ouest de Tucson sur Silverbell Road . Manier a vu un objet sortant du sol. L’objet avait un éclat métallique et dépassait d’environ cinq centimètres. Il creusa afin de découvrir de quoi il s’agit. Il découvrit une croix de plomb de 51 cm de long pesant environ 29 kg. Entre 1924 et 1930, des objets supplémentaires ont été extraits du caliche, une couche de sol dans laquelle les particules de sol ont été cimentées ensemble par de la chaux. Le caliche prend souvent beaucoup de temps à se former ce qui exclu que les objets découverts étaient récents.


En tout, trente et un objets en plomb ont été découverts. On y retrouve des croix, des épées et des accessoires religieux ou cérémoniels, dont la plupart portaient des inscriptions gravées en hébreu ou en latin, des images de temples, des portraits de chefs, des anges et un dinosaure inscrit sur la lame de plomb d’une épée. Les objets portent également des chiffres romains allant de 790 à 900. Ces chiffres ont parfois été interprétés comme représentant la date de leur création. Le site ne contient pas d’autres artefacts, pas de tessons de poterie, pas de verre brisé, pas de restes humains ou animaux, et aucun signe de foyer ou de présence humaine.


Le premier objet extrait des fouilles était une croix en métal grossièrement moulé qui pesait 28 kg. Après nettoyage, il s’est avéré que deux croix distinctes étaient rivetées ensemble. Après sa découverte, Manier a remis la croix au professeur Frank H. Fowler, chef du département des langues classiques de l’Université de l’Arizona, à Tucson, qui a déterminé que la langue sur les objets était le latin. Il a également traduit une ligne en lisant  » Calalus, la terre inconnue « , donnant un nom à la supposer colonie latine.
Les inscriptions latines sur les prétendus artefacts enregistrent prétendument les conflits des chefs de Calalus contre un ennemi barbare connu sous le nom de  » Toltezus « , que certains ont interprété comme une référence supposée à la civilisation méso – américaine toltèque.


Certaines personnes pensent qu’une colonie romaine aurait se serait installé en Amérique entre 790 et 900 après Jésus-Christ. Ces vestiges seraient les restes laissés par cette population qui aurait rencontré les autochtones de la région. La question est de savoir comment à l’époque une colonie d’origine romaine aurait pu se rendre en Amérique et y fonder une cité…


Les avis quant à l’authenticité de ces découvertes sont partagés. Pour certains spécialistes, il s’agit d’un canular. En effet, certains éléments comme les textes inscrits dessus semblent suspects. Le latin utilisé est proche de certains passages que l’on peut retrouver dans les livres d’école pour apprendre le latin.


Cette découverte est toujours sujette à controverse. Lovecraft, contemporain de cette histoire, avait parlé de cette affaire dans sa nouvelle le Tertre…

On peut voir les artefacts ici : https://www.google.com/search?q=tucson+artifacts&sxsrf=ACYBGNS_QtDr3bjEpsXwEDpWkj1Fe3qKiA:1575993145821&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwir2__8t6vmAhVDSxoKHVVPAc8Q_AUoAXoECAwQAw&biw=1140&bih=437

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :