Le curieux cas de Virginia Tighe of Pueblo…

C’est en 1952 qu’un homme d’affaires du Colorado et amateur d’hypnotisme a mis sa femme sous transe. Il aurait découvert qu’elle avait vécu une autre vie avant la sienne…


Morey Bernstein est un homme d’affaires américain. En plus de son travail, il est passionné de paranormal. Il effectua une hypnose régressive sur sa femme, Virginia Tighe of Pueblo. Généralement, on utilise cette méthode afin de connaître des traumatismes durant la petite enfance sur des patients. Notre homme, quant à lui, décida d’aller plus loin et tenta de la faire se souvenir d’événement avant sa naissance…


Et son épouse se souvint… Elle raconte avoir été une certaine Bridey Murphy, son premier souvenir date de 1806, elle avait huit ans et vivait dans une maison à Cork en Irlande. Elle était la fille de Duncan Murphy et de Kathleen. Elle était née le 20 décembre 1789 à Cork. Dans son enfance, elle aurait vécu dans une maison en bois qui s’appelait The Meadows. À 17 ans, elle aurait épousé un avocat, un certain Sean Brian McCarthy, et serait partie avec lui pour la ville de Belfast. Bridey aurait fait une mauvaise chute et serait morte en 1864. Elle raconte avoir vu la pierre tombale de Bridey. Elle explique aussi que durant la période où elle était morte elle ne ressentait ni douleur ni joie.
Elle serait née à nouveau en Amérique en 1923, cinquante-neuf ans après son décès pour devenir Virginia.


Morey Bernstein fit plusieurs séances afin d’essayer de récupérer le plus grand nombre d’informations sur la vie passé de son épouse. Il consigna le tout dans un livre qu’il fit publier.


Si son ouvrage fut un véritable succès, il devint un bestseller, en faisant des recherches certaines personnes émirent des doutes. En effet, en faisant des recherches, on ne découvrit personne au nom de Bridey Murphy née un 20 décembre 1789, aucune trace non plus de son mariage ni de son décès en 1864.


Autre élément étrange, les maisons en bois dans la région de Cork n’existaient pas, les maisons étaient en pierre ou en briques. The Meadows, le nom de sa maison, n’a pas été retrouvés, mais il y avait un lieu ayant ce nom à proximité de Cork.


Par contre des éléments concorde bien. En effet, son voyage entre Cork et Belfast est plein de détail qui ont pu être vérifié. Elle parle d’une église, Ste Thérèse qui a bien été construite et qui se trouve sur la route. Elle parle aussi d’un épicier, un certain Farr, qui a bien existé.


Virginia n’était jamais allée en Irlande et elle n’aurait pas pu imaginer ces éléments. Même s’il y a certaines erreurs, d’autres éléments sont vraiment troublant. Peut-être que sa mémoire a été altérée durant tout ce temps. Dans tous les cas, ce témoignage est vraiment troublant et pourrait vraiment faire croire en la réincarnation…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :