L’étrange cas de stigmates de Samoa…

', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { twitter: {via: ''}}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('twitter'); } }); jQuery('#facebook').sharrre({ share: { facebook: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons:{layout: 'box_count'}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('facebook'); } }); jQuery('#pinterest').sharrre({ share: { pinterest: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { pinterest: { description: 'L’étrange cas de stigmates de Samoa…',media: 'https://mysterium-incognita.com/wp-content/uploads/2019/11/pexels-photo-2537598.jpeg' } }, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('pinterest'); } }); jQuery('#linkedin').sharrre({ share: { linkedin: true }, template: '
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { linkedin: { description: 'L’étrange cas de stigmates de Samoa…',media: 'https://mysterium-incognita.com/wp-content/uploads/2019/11/pexels-photo-2537598.jpeg' } }, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('linkedin'); } }); });

Nous sommes le vendredi 25 mars 2016 une jeune femme de vingt-trois ans, qui était en train de faire une recréation de la crucifixion du Christ, a eu la surprise de voir apparaitre des stigmates sur son corps…

En effet, ce jour-là durant la célébration du vendredi saint, elle a vu des marques apparaitre sur ses mains, ses pieds, sa tête et son flanc. Finalement, du sang commença à couler de ses plaies avant de voir du sang sortir en larme de ses yeux.

Les stigmates sont des marques qui reproduisent les blessures du Christ durant la passion. Ils sont souvent associés à la fois catholique, mais étrangement notre jeune femme n’est pas catholique, mais est d’une église réformée de Samoa. Ces mouvances chrétiennes ne croient pas à ce type de phénomène et il est donc vraiment étonnant qu’une personne ayant ces croyances reçoivent des stigmates. Dans cette affaire, nous serions en face du premier cas d’un phénomène de ce type dans une église réformée.

Stigmata Girl (Samoa) - BBC News - 7th April 2016

Suite à ces événements, l’Église catholique a rapidement commencé à s’intéresser à cette jeune femme. Des villageois ont aussi commencé à vouloir le rencontrer afin de voir ce miracle. Mais l’église réformée a demandé de ne pas la voir ni de croire en ces stigmates, pour eux, il s’agirait de l’œuvre du Diable.

Sur les images que l’on voit, on voit bien des marques qui ressemblent aux blessures du Christ. Les blessures ne semblent être que superficiel et, sur certaines images, on a l’impression que le sang est étalé plus qu’il n’a coulé. S’il y a eu de nombreux cas de personnes ayant eu des stigmates au cours de l’histoire, il y a eu aussi beaucoup de supercherie malheureusement. Si l’Église catholique s’intéresse à ce cas, il y a de grandes chances que les blessures soient étudiées de façon assez poussée ce qui permettra de voir s’il s’agit d’une escroquerie ou non. Comme souvent dans ces affaires de fois, il se peut aussi que la jeune femme ait pu, dans un moment d’intense ferveur, se faire apparaitre ces marques. Des cas ont été étudiés où une personne arrive à faire apparaitre des plaies par simple effet de fois ou de volonté. Il pourrait aussi s’agir d’un trucage… On ne peut qu’attendre l’avis des experts sur cette nouvelle affaire de stigmates qui a divisé une partie des croyants de Samoa…

', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { twitter: {via: ''}}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('twitter'); } }); jQuery('#facebook-footer').sharrre({ share: { facebook: true }, template: '', enableHover: false, enableTracking: true, buttons:{layout: 'box_count'}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('facebook'); } }); });

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile