La vague de vampire dans un village de Hongrie de 1730…

Cette étonnante affaire date de 1730, elle nous vient du « Traité sur les apparitions des esprits et sur les vampires ou les revenants de Hongrie » d’Augustin Calmet. Elle nous narre la rencontre d’un soldat avec des vampires…

Nous sommes en 1730 en Hongrie, un soldat rapporte qu’il logeait chez un paysan. Un soir, alors qu’il dinait avait le propriétaire et sa famille, un homme serait entré dans la maison. Le militaire ne l’avait jamais vu, mais il avait une apparence étrange. Le fermier semblait inquiet et effrayé par la présence de cet homme. L’étranger s’installa avec les autres membres de la famille. Notre soldat ne fit pas vraiment attention à cette personne, et alla se coucher sans plus s’inquiéter.
Le lendemain, le propriétaire fut retrouvé mort. En interrogeant la famille, il apprit quelque chose de stupéfiant. L’étranger qui était venu était le père du fermier. Mais celui-ci était mort depuis une dizaine d’années…

Cette fois, notre militaire était inquiet. Il décida d’en informer ses supérieurs afin qu’une enquête soit menée.

Le capitaine de son régiment, ainsi que plusieurs officiers et enfin un médecin se rendirent dans le village. Là, des témoins racontèrent avoir vu aussi le père du fermier. Afin de vérifier l’histoire, ils décidèrent d’exhumer le cadavre.

Le groupe se rendit dans le cimetière et ouvrir la tombe. Malgré que dix ans se soient passé, le corps semblait encore en bon état. Le médecin affirma que le sang circulait encore dans ses veines comme s’il était encore en vie. Le capitaine décida que l’on tranche la tête au cadavre et que le corps soit de nouveau enterré.
Tout sembla s’être calmé dans le village, mais, quelque temps plus tard une famille vint rendre visite au capitaine. Un des membres de la famille reviendrait aussi.
D’après le témoignage de la famille, un des ancêtres qui avait été enterré une trentaine d’années auparavant serait venu à plusieurs reprises visiter la maison de ses descendants. À chaque visite, celui-ci attaqué plusieurs personnes. D’abord son frère, puis son fils, et enfin un serviteur. Les trois personnes seraient mortes après qu’on ait bu leur sang.

Les militaires se rendirent à nouveau sur place. Là, ils exhumèrent le corps qui lui aussi était en parfait état et dont le sang semblait toujours circuler dans ses veines. Cette fois, le capitaine ordonna qu’un pieu en bois soit planté sans le corps du supposé vampire et que l’on place à nouveau son cadavre dans sa tombe.
Il semblerait qu’ensuite, il n’y ait plus eu de souci dans le village.

Malheureusement, il manque beaucoup d’information sur cette affaire, il manque le nom du village et le nom des personnes afin de vérifier. Difficile donc de vérifier la véracité de toute cette affaire. Il est toutefois intéressant de voir que la plupart de ces affaires de vampire offrent des témoignages similaires…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :