Spiritisme

La terrifiante histoire de Roland Doe qui inspira l’Exorciste…

Cette histoire remonte aux années quarante où un adolescent aurait été possédé puis exorcisé par un prêtre et elle inspira le film l’Exorciste

Roland Doe est le pseudonyme d’un adolescent qui serait né dans les années trente. Il vivait avec sa famille dans la ville de Cottage City dans le Maryland. Il était fils unique et ne jouait pratiquement qu’avec des adultes. C’est sa tante Harriet qui lui fit découvrir le spiritisme en jouant avec lui avec un plateau de Ouija. Le jeune homme de quatorze ans était fasciné par le paranormal et ce phénomène.

Malheureusement, sa tante décéda et ce fut le début d’événements étranges. En effet, la famille commença à entendre des bruit étrange, des objets se déplaçaient tout seul et des vases se mettaient à léviter. Ces phénomènes avaient généralement lieu lorsque Roland se trouvait dans la pièce.

La famille décida d’aller voir le pasteur Luthérien de sa paroisse. Celui-ci était passionné par les phénomènes paranormaux. Il emmena l’enfant chez lui afin d’observer si les phénomènes étaient ou non liés à lui. Une fois chez lui, des objets et des meubles se mirent à bouger comme chez les parents de l’adolescent. Il conseilla à la famille de voir un prêtre catholique, seul eux connaissent les rituels d’exorcismes, car, pour le pasteur, l’enfant était possédé.

L’enfant fut emmené dans un service psychiatrique de Georgetone. Durant le rituel l’enfant se serait détaché et aurait réussi a briser l’un des pieds du lit, il s’en serait servi comme une arme pour frapper le prêtre. Le rituel, de ce fait, aurait été interrompu. La famille serait ensuite partie chez le cousin de Roland, celui-ci aurait contacté un professeur, le père Raymon J. Bishop de l’université de St Louis. Il serait venu avec un autre prêtre, William S. Bowdern visiter l’enfant afin d’en savoir plus. Ils purent être témoin d’objet en train de voler, le lit sur lequel l’enfant se trouvait fut secoué et il parla avec une voix étrangement grave.

L’enfant fut envoyé dans un hôpital du sud de St Louis, le Alexian Brother Hospital. C’est là qu’il était placé dans l’aile psychiatrique. Un autre prêtre, le père Walter Halloran fut inviter a aider Bowdern ainsi qu’un autre prêtre Jésuite, le père William Van Roo. Tous les trois se lancèrent dans l’exorcisme de l’enfant. D’après les témoignages, le lit fut secoué, le père Halloran eu le nez cassé par l’enfant durant la cérémonie. Des mots seraient apparus sur le corps de l’enfant tel que « mal », « enfer »… Le rituel durant plusieurs heures et finalement le démon quitta l’enfant.

Roland Doe aurait ensuite vécu une vie normale, loin de toutes activités étranges…

Certaines personnes pensent qu’il ne s’agissait que d’un problème mental, d’autres par contre croient qu’il était réellement possédé. Quoiqu’il en soit, cette histoire inspira un roman puis le film l’exorciste…

Publicités

Catégories :Spiritisme

Tagué:

3 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.